Cameroun: Bertoua - Un corps calciné retrouvé

Un Homme a été réduit en cendres par un feu allumé dimanche dernier par des mains inconnues. La découverte des restes s'est faite lundi matin, vers 9h, au quartier Mokolo 1.

La découverte a attiré une foule de curieux. Une cohue sans doute amplifiée par les odeurs pestilentielles. D'après les riverains, ce feu a été allumé dimanche par un inconnu. Informés, le sous-préfet de Bertoua 1er, les éléments de la police scientifique et le chef de quartier ont effectué une descente sur le lieu pour ouvrir une enquête. Sur le lieu, le spectacle est désolant. Il a été difficile d'indiquer si la victime est un homme ou une femme.

Mais toujours est-il que la position dont le corps a été brûlé laisse penser que le défunt aurait été tué avant d'être consumé par les flammes. Était-il mort avant d'etre jeté dans la fournaise ardente par des hommes sans foi ni loi? La question reste posée. L'enquête est ouverte. Les restes ont été enlevés pour l'enterrement par la municipalité. D'après le chef du quartier de Mokolo 1, Ghislain Mbelley Gbapol, ce genre d'acte est pourtant rare dans son secteur. La dernière fois où un corps a été retrouvé mort remonte à trois ans. Et la victime était une femme.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.