Ghana: Un hermaphrodite exclu de la sélection féminine du Ghana

Dakar — Une joueuse de l'équipe féminine du Ghana a été exclue du stage de son équipe après que les dirigeants du football local ont découvert qu'elle est hermaphrodite, c'est-à-dire qu'elle dispose à la fois d'organes génitaux masculins et féminins, annoncent des médias ghanéens.

"Holali Ativo, qui joue pour le club ghanéen Kumasi Academy, a été renvoyée du stage de sa sélection nationale, et sa carrière sportive devrait être suspendue", informe des sites d'information ghanéens.

L'information a été confirmée jeudi par la maman de la joueuse, qui a été interrogée par les médias locaux."Oui, c'est vrai, ils ont renvoyé ma fille à la maison parce qu'elle a deux organes. Quand je lui ai donné naissance, elle avait le vagin. Mais avec le temps, le pénis a commencé à grossir", a expliqué la mère de la footballeuse.

"Elle a 20 ans, et durant toute sa vie, elle s'est vue comme une femme. Je l'ai emmenée dans de nombreux endroits pour obtenir de l'aide, en vain. Elle insiste sur le fait qu'elle est une femme et veut que le pénis soit enlevé", a ajouté la mère de Holali Ativo, citée par des médias ghanéens.

Elle poursuit, concernant le caractère hermaphrodite de sa fille : "J'implore les Ghanéens à m'aider, pour qu'elle puisse être opérée."Les dirigeants du football ghanéen ont décidé de renvoyer Holali Ativo, estimant qu'à cause de son hermaphrodisme, elle ne peut pas être éligible pour les Black Queens, la sélection féminine du Ghana.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.