Tchad: L'espoir des habitants de Bongor avec le nouveau pont

Au Tchad, ce jeudi matin, à Bongor, le président Idriss Déby a inauguré les travaux de construction d'un pont avec le Cameroun. L'objectif est de faciliter les échanges entre les deux pays.

André est l'un des opérateurs économiques les plus connus de Bongor. Très impliqué dans les échanges entre le Tchad et le Cameroun, il a aussi été gestionnaire du bac qui aide à traverser le Logone, le fleuve qui sert de frontière entre les deux pays une partie de l'année.

C'est donc en connaisseur qu'il évoque ce qui va changer avec la construction d'un pont : « Pour la traversée des bœufs vers le Cameroun et le Nigeria, il y a beaucoup de pertes. Les bœufs meurent beaucoup dans l'eau. Quand le pont va passer, ça va être un plus, pour Yagoua, pour le Nigeria, pour la Centrafrique, pour le Zaïre, en un seul mot pour la sous-région. »

Projet financé par la BAD

Bou Abdallah est à la tête d'une association de jeunes sans-emploi. Pour lui, l'ouverture de ce chantier sera une source d'opportunité : « Maintenant, je passe même à pied pour aller à Yagoua et revenir. Tu pars avec deux litres d'essence et tu peux revenir. Le visage de Bongor changera, surtout pour nous les jeunes qui sommes au chômage. Il n'y avait pas d'activités à Bongor. Maintenant avec le pont, sauf peut-être un paresseux ne va pas trouver de travail. »

La construction du pont est financée par la Banque africaine de développement, dans le cadre d'un projet d'intégration sous-régionale. La ville de Bongor, qui accueillit comme écolier pendant la colonisation de futurs chefs d'État comme le Gabonais Omar Bongo et le Camerounais Ahmadou Ahidjo, espère s'ouvrir à nouveau à l'Afrique centrale à travers le futur pont.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.