Sénégal: Le Frn pour la libération de Guy Marius Sagna

27 Février 2020

La Conférence des leaders du Front de résistance nationale (Frn) engage toutes ses composantes à ne ménager aucun effort pour obtenir la libération « immédiate et inconditionnelle » de Guy Marius Sagna ainsi que l'arrêt des poursuites engagées contre lui et ses coaccusés.

Dans un communiqué de presse sanctionnant sa dernière réunion, la Conférence a exprimé sa forte préoccupation devant la « longue détention » sans jugement de M. Sagna.

À ce propos, le Frn a décidé de constituer un avocat pour l'assister et le défendre contre les « mesures arbitraires » dont il est victime.

« Suite à la rencontre du lundi 17 février 2020 entre le Frn et la plateforme « Ñoo lànk », nous avons demandé à Me El Hadji Amadou Sall, avocat à la Cour, de prendre toutes les dispositions et initiatives nécessaires pour la libération de Guy Marius Sagna », ont soutenu Moctar Sourang et ses alliés.

Dans le cadre du Dialogue national, ils ont estimé que « le moment est venu pour le Président de la République de promouvoir la décrispation politique de façon à ce que le parquet ne s'oppose pas, comme cela est de coutume, à la libération de Guy Marius Sagna dont la place n'est pas, encore une fois, en prison ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.