Afrique Centrale: Investissement - Ce que le groupe du milliardaire Dangoté Aliko va faire en Centrafrique

Une délégation du groupe nigérian, Dangoté group, du nom de l'homme le plus riche d'Afrique et 23eme fortune mondiale (25 milliards de dollars) conduite par Alhassan Maju, est présente au salon international des Mines, carrières et pétrole (Semica Centrafrique) qui se tient à Bangui du 27 au 29 février sous le thème « Investir en Afrique dans le domaine des Mines, carrières et pétrole ».

Parrain de la première édition du salon international des Mines, carrière et Pétrole à Bangui, Aliko Dangoté, acteur majeur dans le ciment, l'agroalimentaire, la logistique et l'immobilier en Afrique, était représenté par cette délégation nigériane composée des responsables de la filiale Borkir International co.Ltd.

« Nous sommes heureux et satisfaits d'être ici à Bangui. La Centrafrique vient de loin avec les crises qu'elle a connues. Aujourd'hui nous sommes heureux que le pays soit en paix, et décide d'ouvrir son économie aux investisseurs étrangers. Nous félicitons le président de la république et son gouvernement, et les assurons de toute notre disponibilité à les accompagner dans la mesure du possible et selon les besoins du pays », a promis, Alhassan Maju, PDG du groupe Borkir International Co. Ltd une filiale du groupe Dangoté leader dans l'agroalimentaire.

Pour lui, les centrafricains ont le plein droit de jouir du don de dieu qui a fait du sol et sous-sol de la Centrafrique un champ infini de ressources naturelles.

« Nous sommes prêts à investir dans le riz, le ciment, le sucre voire dans le bâtiment », a renchéri Sahabi Tukur membre de la délégation, et de l'équipe dirigeante du groupe Borkir international Co.Ltd.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.