Guinée: Conakry/Wannindara - Des policiers utilisent des lance-pierres contre les manifestants

Répression de la manif
27 Février 2020

En plus de gaz lacrymogène et parfois des balles, l'utilisation des lance-pierres contre les manifestants dévient très récurent à Conakry.

Visible sur le réseau social Facebook, un citoyen a posté sur sa page Facebook une vidéo qu'il a filmé ce jeudi clandestinement des agents de sécurité détenant des lance-pierres à main pour contrer des jeunes en colère à Wannindara située dans la haute banlieue de Conakry.

C'est pour respecter le mot d'ordre de grève déclenché par le Front National pour la Défense de la Constitution que les jeunes de Wannindara ont une nouvelle fois révolté contre le changement de constitution qui pourrait ouvrir la voie à un troisième mandat pour le président Alpha Condé.

Les policiers déployés sur les lieux pour tenter de rétablir l'ordre, utilisent des lance-pierres pour disperser les manifestants. L'utilisation des lance-pierres s'ajoute aux tirs de gaz lacrymogène et parfois des balles réelles contre les manifestants en Guinée.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.