Cote d'Ivoire: Mutuelle de développement - Le cadres de Marandallah renforcent leur union

27 Février 2020

Une réunion se tiendra dans la commune d'Abobo, le dimanche 1er mars. Communier, en ce début d'année, autour d'un repas. C'est le but principal, d'une grande réunion prévue le dimanche 1er mars, à Abobo, à l'initiative de la Mutuelle des cadres de la sous-préfecture de Marrandallah (Mucasm).

Cette réunion à laquelle sont conviés tous les ressortissants de cette localité, située dans le département de Mankono, portera sur les questions de développement, de cohésion et de fraternelle.

Créée en 2012, la Mutuelle des cadres de la sous-préfecture de Marrandallah (Mucasm) cette mutuelle se veut le moteur de développement de la sous-préfecture de Marandallah.

Fonctionnant sur fonds propres, la Mucasm a déjà posé plusieurs actions sociales au profit des populations. Notamment, la distribution de kits agricoles aux paysans, de kits scolaires aux élèves, de kits alimentaires, etc.

Elle entend continuer à participer à l'amélioration des conditions socio-économiques des populations du village, en renforçant dans les prochains mois, le plateau technique du centre de santé, l'adduction en eau potable et les infrastructures scolaires (tables-bancs, cantine, latrines).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.