Sénégal: Un ensemble de dispositifs mis au point pour contrer le Coronavirus (ministre)

Dakar — Le ministre de la santé et de l'action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a souligné jeudi, à Dakar, la mise en place, avec l'ossature de base du comité national de gestion des épidémies, d'un ensemble de dispositifs pour contrer dans "l'effort et la vigilance" la propagation du Coronavirus.

"Aujourd'hui  nous notons qu'au niveau national, nous devons redoubler d'effort et être plus vigilants", a-t-il dit, ajoutant "qu'un ensemble de dispositif est mis au point ; au niveau de la surveillance ; de la préparation de riposte ; de la détection comme au niveau de la prise en charge au cas où il se révélerait une situation inquiétante".

Il animait un point de presse dans le cadre du dispositif d'informations mis en place avec l'ossature de base du comité national en charge de gestions des épidémies, afin de permettre aux Sénégalais de savoir l'évolution de la situation de lutte contre le Coronavirus.

Abordant la situation des étudiants sénégalais de Wuhan, le ministre est revenu sur l'important travail abattu par la cellule de suivi psychologique qui, selon lui, évoque un tableau rassurant à travers le point fait sur sa relation avec ces compatriotes.

"Les cours pour ces étudiants sont repris à ce niveau, en ligne", a-t-il d'ailleurs salué.

En ce qui concerne les événements religieux qui se préparent sur le territoire national, dont le magal de Porokhane, "Kazourajab", l'appel de Seydina Limamoulaye, M. Sarr demande à tous les acteurs et pèlerins d'être extrêmement vigilants.

Il a aussi annoncé qu'il va se rendre dans ces foyers religieux pour échanger avec les guides religieux et leur demander de lancer un appel à l'endroit des fidèles pour un meilleur comportement contre le Coronavirus.

Parlant de la situation régionale, il souligne que les équipes sont en extrême surveillance et vigilance au niveau des portes d'entrée du pays : Aéroport, Port mais aussi au niveau des frontières terrestres.

Le ministre annonce la préparation de deux réunions importantes dont l'une co-présidée avec son homologue du tourisme et des transports aériens pour informer les hôteliers.

L'autre réunion va se tenir autour d'un petit-déjeuner avec les patrons de presse et journalistes qui sont spécialisés en santé afin de "tuer la rumeur nocive".

Sur la situation continentale, il relève, en rapport avec la situation mondiale, que l'Afrique "doit aussi se concerter et avoir une stratégie cohérente  pour échanger des expériences réussies et ainsi avoir sur certains aspects une synergie d'action".

Le Coronavirus ou Covid-19 a, selon les derniers communiqués de l'Organisation mondiale de la santé, provoqué quelque 80.000 contaminations (dont près de 2800 hors de la chine) et plus de 2700 morts. Sa propagation à travers le monde a atteint plus de 48 pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.