Ile Maurice: Corée du Sud / Maurice - Risque d'une relation froide entre deux pays amis

27 Février 2020

La Corée du Sud ne semble pas apprécier la façon dont 34 de ses ressortissants, dont 15 couples en lune de miel, ont été traités par les autorités mauriciennes.

Ils avaient été placés en quarantaine dès leur arrivée à Plaisance, lundi. La presse sud-coréenne en a fait état. Après l'intervention du ministère des Affaires étrangères de ce pays et de son ambassadeur basé à Madagascar, ces touristes ont pu rentrer chez eux. La décision de Maurice n'a pas plu au gouvernement coréen, semble-t-il. Deux de ses représentants l'ont fait savoir au ministère des Affaires étrangères mauricien. Le ministre Nando Bodha a tenté d'apaiser la situation en parlant «d'excellentes relations entre les deux pays».

Après cet épisode, il est à se demander si les relations entre les deux États ne vont pas prendre un coup de froid, avec des conséquences sur l'arrivée des touristes sud-co réens. D'après une source dans ce secteur, les Sud-Coréens visitant Maurice sont considérés comme des touristes «haut de gamme».Malgré leur nombre restreint, comparé à d'autres marchés européens, voire asiatiques, ils dépensent beaucoup d'argent et ils résident uniquement dans des hôtels. D'après les chiffres de Statistics Mauritius, en janvier, ils étaient 400 visiteurs sud-coréens à Maurice contre 580 à la même époque de l'année dernière. 7 204 touristes de la Corée du Sud ont séjourné dans notre île en 2018 contre 6 858 en 2017.

La presse sud-coréenne n'a pas épargné Maurice suite à cette affaire. D'après une source du ministère du Tourisme, le corona virus affectera certainement le marché touristique, mais pas uniquement en raison de cette décision. «Beaucoup de pays ont appliqué les mêmes mesures. D'ailleurs, tous les pays revoient actuellement leur estimation des arrivées de touristes. L'impact est mondial.» Elle affirme que le gouvernement avait déjà fait savoir aux compagnies aériennes que les passagers en provenance de certains pays n'auraient pas le droit de fouler le sol mauricien, à moins d'être placés en quarantaine et que c'est à elles d'en informer leurs clients.

Il n'y a pas que le secteur du tourisme qui est concerné. Les deux pays sont également liés par des activités commerciales. Toujours selon Statistics Mauritius, notre pays a importé des produits d'une valeur de Rs 3,3 milliards de la Corée du Sud en 2018, alors que l'exportation pour la même année s'élève à Rs 236 millions. Pour la période de janvier à septembre de l'année dernière, l'importation de produits sud-coréens est chiffrée à presque Rs 3 milliards. Dont pratiquement Rs 2 milliards essentiellement consacrées aux téléphones portables et d'autres appareils de communication. Maurice a également importé des voitures pour un montant de Rs 159 701 935 pendant cette période.

Pour l'exportation pour la période de janvier à septembre de l'année dernière, Maurice a exporté des produits s'élevant à Rs 160 177 133, comprenant du poisson (Rs 72 408 965) et des veilles batteries pour la somme de Rs 22 974 117.

Par ailleurs, Nando Bodha a raison d'évoquer «d'excellentes relations entre les deux pays». Alors ministre des Infrastructures publiques, il était en Corée du Sud pour solliciter l'aide coréenne pour le développement routier à Maurice. La Korea Expressway Corporation (KEC) est venue apporter son expertise au gouvernement mauricien pour un plan de décongestion routière. Par la suite, cette compagnie a été engagée comme consultant pour le projet de pont entre Coromandel et Sorèze et pour le décongestionnement de Jumbo Phoenix et Pont-Fer.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.