Congo-Brazzaville: Quartiers précaires - Plus de mille trois cents personnes indemnisées à Soukissa

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'action de réinstallation relatif à la reconstruction du marché Soukissa à Ouenzé, dans le cinquième arrondissement, la coordination du Projet de développement urbain et de restructuration des quartiers précaires (Durquap) a lancé le 27 février à Brazzaville l'opération de paiement des personnes affectées par l'initiative.

Cette opération consiste à compenser les différentes personnes impactées par le projet durant sa mise en œuvre. Le responsable de la communication du projet, Dan Morphet Ibiassi, a signifié que la particularité de ce paiement réside sur le fait qu'il ne concerne que les occupants du marché Soukissa. « Toutes les personnes qui exercent dans le marché et les alentours affectées par sa réhabilitation recevront une compensation au prorata des pertes qui découleront de l'exécution des travaux et de toute sa durée », a-t-il indiqué.

« Nous espérons qu'il n'y aura pas des aléas de nature à prolonger ces délais dans la mesure où ces populations ont déjà suffisamment attendu. Le gouvernement a eu la justesse d'apprécier de façon très objective la nécessité de financer cette activité. Et donc, nous souhaitons qu'en effet qu'il ait moins de retard possible », a-t-il ajouté.

Dan Morphet Ibiassi a, par la même occasion, souligné qu'une opération similaire est prévue pour les vendeurs occupant les emprises des voiries car, il sera question de paver 10km de voies dans chacun des quartiers ciblés par le projet. Pendant trois jours, les bénéficiaires se présenteront afin de percevoir leurs avoirs.

« Aujourd'hui, huit cents personnes seront reçues reparties dans quatre caisses qui sont établies, plus de deux cent dix personnes seront reçues par caisse. Le montant destiné à chaque personne varie selon les pertes engendrées et par rapport à la taille de l'activité menée », a expliqué le responsable de la communication du projet. D'après lui, un détenteur de boucherie ne recevra pas la même somme qu'une vendeuse de mangues.

Dorothée Babindamana, bénéficiaire, s'est dit satisfaite de cette initiative qui lui permettra de subvenir aux besoins de sa famille.Le projet Durquap est co-financé par le gouvernement congolais et la Banque mondiale. Il est exécuté dans les villes de Brazzaville et Pointe-Noire et vise la restructuration et l'aménagement des quartiers reculés, sans infrastructures de base adéquates. Ceci, au profit de la population vivant dans ces milieux précaires.Il sied de rappeler que la durée des travaux de réhabilitation du marché Soukissa est de huit mois.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.