Maroc: La politique immobilière nationale décortiquée par le CESE

Une étude remise au chef du gouvernement par le Conseil économique, social et environnemental

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a présenté, mercredi à Rabat au chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani, son étude relative à la stratégie nationale sur la politique immobilière de l'Etat et le plan d'action pour sa mise en œuvre.

L'étude réalisée par le CESE à la demande du gouvernement «revêt une importance particulière parce qu'elle constitue une plateforme d'une stratégie immobilière nationale qui répond à un certain nombre d'aspirations en matière de réforme foncière dans notre pays», a indiqué Saâd Dine El Otmani lors de cette réunion, a rapporté le département du chef du gouvernement dans un communiqué.

A cette occasion, il a relevé que l'immobilier «pose de nombreuses problématiques héritées de l'époque coloniale», estimant «qu'en élaborant une stratégie immobilière nationale, nous allons réaliser un saut qualitatif», indique le communiqué.

La concertation et le dialogue autour de ce chantier ont «plusieurs aspects positifs et permettront d'assurer la convergence requise pour dépasser les problèmes du secteur», a-t-il ajouté.

Il a salué toutes les formes de coopération entre les différentes institutions constitutionnelles nationales, car «cela permet de travailler de manière intégrée et contribue à améliorer les politiques générales et le degré de la convergence», se félicitant, à cet égard, de «l'interaction positive et continue» du CESE et ce, en réponse à une demande d'avis soumise par le gouvernement, conformément aux dispositions de l'article 7 de la loi régissant le Conseil.

Le choix porté sur le CESE pour réaliser cette étude sur l'immobilier est motivé par l'expérience accumulée par le Conseil qui représente largement de nombreux acteurs et les opinions de professionnels, d'acteurs et de représentants des citoyens, a-t-il expliqué.

La réunion a été marquée par la présence, notamment, du secrétaire général du gouvernement, Mohamed Hajoui, de la ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville, Nezha Bouchareb et du président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Ahmed Reda Chami.

La rencontre s'est également déroulée en présence du directeur général de l'Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC), Karim Tajmouati, du directeur général de l'Agence du Millenium Challenge Account-Maroc (MCC), Abdelghani Lakhdar et d'un certain nombre de responsables et de cadres du CESE et des départements concernés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.