Afrique Centrale: RDC-RCA - Bientôt un système de surveillance le long de la frontière commune

Le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a eu des échanges avec la Ministre Centrafricaine de la Défense, Marie-Noëlle Koyara, qui conduisait une forte délégation d'officiers supérieurs le mercredi 26 février dernier à la primature.

A l'issue de cette entrevue, la RDC et la RCA se sont convenues pour mettre en place un système de surveillance le long de leur frontière commune. "Mon pays et le pays frère la RDC partagent plus de 1700 km de frontière, donc cela devenait une urgence et une nécessité pour nous de réfléchir sur toutes les stratégies que nous devons mettre en place en vue non seulement de sécuriser cette zone, mais aussi de protéger la population qui vit dans cette zone, qui traverse et qui revient", a laissé entendre Mme Koyara.

Une démarche tout à fait normale, a-t-elle expliqué, étant donné que les problèmes de sécurité et de défense sont assez complexes. "Ce que nous faisons dans ce domaine, nous sommes obligés de rendre compte à nos autorités parce qu'on a besoin de leur appui. Certains groupes armés sont en train de progresser sur le terrain et qui arrivent même à la frontière entre nos deux pays. Il était tout à fait normal que nous puissions mettre en place un système de veille parce qu'aujourd'hui, l'Afrique n'a pas besoin de cela".

Le Ministre congolais de la Défense, Aimé Ngoy Mukena et quelques Officiers Supérieurs des FARDC ont pris part à cette discussion entre le chef du Gouvernement et son hôte. En substance, les deux délégations ont analysé la situation sécuritaire le long de la frontière Congolo-centrafricaine, longue de 1700 km. A l'issue de cet examen, elles ont levé l'option de mettre en place un système de veille pour faire face à l'activisme des groupes armés le long de cette frontière commune.

La Ministre centrafricaine de la Défense a saisi l'occasion pour remercier le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba du fait que le Collège de Hautes Etudes Stratégiques de la RDC accueille en son sein des stagiaires militaires centrafricains.

Aussi, a-t-elle souligné que l'histoire entre les deux pays est une histoire de fraternité et qu'il ne faudrait pas l'oublier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.