Congo-Kinshasa: UNIKIN - Sylvestre Ilunga au parfum des revendications des professeurs

Ilunga Ilunkamba a reçu ce jeudi 27 février 2020, à la Primature, la délégation de l'Association des Professeurs de l'Université de Kinshasa (APUKIN), conduite par son Président, le Professeur Matthieu Bokolo Kokengo.

C'était en présence du Vice-premier ministre en charge du Budget, Jean Baudouin Mayo, du Ministre des Finances, Sele Yalaghuli et celui de l'Enseignement Supérieur et Universitaire, Thomas Luhaka. Cette entrevue, à l'initiative de membres de l'APUKIN, a été l'occasion d'échanges fructueux et chaleureux entre ce parterre de professeurs de l'UNIKIN et le Professeur Ilunga Ilunkamba, lui-même enseignant à l'Université de Kinshasa, et donc pleinement au fait des problèmes socioprofessionnels contenu dans le cahier des charges qui lui a été remis par ses collègues.

Le Professeur Matthieu Bokolo a souligné qu'il va rendre compte à l'assemblée Générale de l'APUKIN sur le contenu des échanges avec le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba.

"Nous avons amené un cahier des charges avec des revendications et certaines d'entre elles sont à caractère financier et d'autres non. Nous pensons que la discussion va continuer et pour que nous ayons une conclusion sur base d'un document que nous n'avons pas encore pour le moment. Nous pensons que nous sommes sur une bonne voie de négociation et qu'à la conclusion, nous pensons pouvoir nous présenter devant notre assemblée et qu'elle soit convaincue pour qu'il n'y ait pas de dérapage, pour que tout le monde respecte la décision que nous allons prendre", a déclaré le professeur Bokolo.

Il appelle ainsi tout le monde au calme et à la patience pour l'instant, en attendant les prochaines résolutions.

Les deux parties se sont en effet promis de poursuivre leurs échanges sur la résolution des questions pertinentes soulevées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.