Congo-Kinshasa: Gombe - L'avenue Mongala rouverte à la circulation

28 Février 2020

Exécutés par l'entreprise Adi-Construct, les travaux de reconstruction de l'avenue Mongala, longue d'environ 400 mètres, à partir de son croisement avec l'avenue du Port jusqu'à l'avenue Bandundu, dans la commune de la Gombe, débutés en date du 13 novembre 2019, ont pris fin le 24 février 2020. Signalons qu'ils étaient financés sur fonds propres du gouvernement provincial de Kinshasa.

Le gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka a procédé, au cours d'une cérémonie organisée hier jeudi 27 février 2020 sur le même site, à la remise en service officielle de cette voie publique, dont le personnel de l'ambassade d'Italie est compté parmi les principaux usagers, sans oublier ceux du Centre Médical de la Mongala, de la Midema, etc. Les ministres provinciaux, l'Ambassadeur d'Italie à Kinshasa, le bourgmestre de la Gombe et le Directeur-Gérant de Adi-Construct étaient présents à la tribune d'honneur.

Dans son mot de circonstance, le gouverneur de la ville de Kinshasa s'est réjoui de la réception de l'ouvrage de la part de l'entreprise Adi-Construct dans le délai convenu, tout en exprimant son satisfecit pour la qualité du travail réalisé, du reste approuvé par le Bureau Technique de Contrôle. Il a fait savoir que les normes ont été respectées pour la réhabilitation des caniveaux, le concassage, et le compactage de la chaussée, l'épaisseur de 5 cm, la nouvelle couche d'enrobée, le béton armé, le revêtement de la chaussée, le rechargement de la couche de base, etc.

A cela s'ajoute l'embellissement des trottoirs de part et d'autre par l'implantation des palmiers royaux. Il s'agit là d'un pas important dans la voie de la matérialisation de l'opération Kinshasa-Bopeto, appelée à être soutenue par l'ensemble de la population kinoise. « Sans rue, il n'y a pas de cordon ombilical qui relie les individus à la société », a-t-il martelé.

Emboitant le pas au diplomate italien, il a avoué que l'avenue Mongala est à ce jour la plus belle de la ville. En tant premier citoyen de Kinshasa, il a invité les usagers à prendre grand soin de l'ouvrage. A cette occasion, l'autorité urbaine a réitéré sa volonté de mettre incessamment sur pied la police d'hygiène dans toutes les municipalités.

Le ministre provincial des travaux publics, Kabuya, a félicité Adi-Construct pour le travail réalisé en un temps record, rappelant à l'assistance la volonté du gouvernement provincial de doter la ville de Kinshasa d'infrastructures modernes.

Jean-Benoît Adimashi, Administrateur-Gérant d'Adi-Construct, s'est dit ravi de remettre l'ouvrage au premier citoyen de la ville. Quant à l'ambassadeur d'Italie, accompagné de son épouse et des fonctionnaires de sa mission diplomatique, il a exhorté Gentiny Ngobila à continuer sur sa lancée consistant à changer positivement le visage de la capitale à travers l'opération Kinshasa-Bopeto.

Signalons que le gouverneur de Kinshasa a également effectué, hier jeudi, une visite d'inspection de l'avenue Elengesa, dans la commune de Kalamu, où se poursuivent les travaux de sa modernisation par l'entreprise Adi-Construct. L'état d'avancement du chantier est sans positif. La remise en service du premier tronçon allat du croisement Elengesa jusqu'au pont Ngunza interviendra d'ici le 5 mars 2020, avant d'entamer la deuxième phase qui se poursuivra jusqu'à l'arrêt « Courant », dans la commune de Mont-Ngafula. Jean-René Ekofo

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.