Tunisie: Bady Chouchane à l'espace Aïn - Variations sur un thème

28 Février 2020

La luminosité naturelle de la galerie Aïn a été hautement exacerbée par l'exposition de Bady Chouchane... C'est un chef d'orchestre pas comme les autres... Il varie le tempo pour mieux régner...

Ce peintre, dont les touches sont des notes de poésie, nous offre une belle symphonie savamment rythmée où les couleurs dansent sur fond d'expressionnisme, de figuratif ou d'impressionnisme sans crainte de faire quelques pas dans l'abstrait... Le tempo est bien animé et invite à la méditation.

Au gré d'une palette bien variée, Bady Chouchane nous promène çà et là au cœur de notre terroir ou au gré des dédales de nos vieilles villes... Il y a foule dans les tableaux de ce peintre, jeux d'ombres et de lumières... Il s'agit là d'une peinture en mouvance emportée par des êtres de lumière, des fantômes qui brillent de tout leur éclat...

Des passants sans souci poursuivent leur chemin et se perdent dans les ruelles d'une médina animée ou au milieu d'un souk et emportent le regard loin, là où tout n'est qu'éclat de couleurs.

Ainsi, les peintures de Bady Chouchane caressent-elles l'œil du regardant pareillement à une brise d'été... Mais récapitulons... Notre peintre est, avant tout, un amoureux du dessin qu'il manipule savamment. Fidèle à son premier amour, il se lance dans un figuratif narratif... Il nous conte à travers des personnages au rythme de touches presque réalistes les secrets du terroir ou d'une vieille ville.

Mais son pinceau bien trempé dans diverses couleurs apaisantes est gourmand. Le figuratif n'étanche pas sa soif de l'inaccessible, de l'insaisissable. Alors, il va chercher loin au gré d'une palette multicolore... Le beau... Le lumineux... Le pinceau transcendant de Bady Chouchane balaye ses toiles de touches verticales et puissantes. Il escalade ainsi les murs de vieux villages pour verser dans l'impressionnisme.

Mais cela ne suffit pas à étancher sa soif. Ses touches volubiles obéissant à une fibre poétique atterrissent dans l'impressionnisme pour faire des pas de danse dans l'abstrait. Son pinceau va où le mènent les couleurs. Dynamiques et fluides, ces couleurs sont habitées d'ombres en mouvance et nous offrent de vraies scènes.

Chaque tableau semble la continuité d'un autre... Bady Chouchane est un «fdawi» (conteur) qui relate des tranches de vie par des touches saccadées, par des à-coups. Ces scènes semblent rattachées par un fil secret, susurré par un imaginaire riche, et haut en couleur. Mais à jamais et éternellement assoiffé de beau, le pinceau de Bady Chouchane se voit dans l'abstraction. Il spolie ses œuvres de tout réalisme et entonne avec un chant langoureux et poétique. Au bout de chaque tableau, surgit une lumière éclatante. Une belle lueur d'espoir dans la cohue...

Bady Chouchane trempe toujours son pinceau dans une belle panoplie de couleurs. Sa palette est diversifiée. Plusieurs touches de bleu, de blanc, de vert et on en passe. Des couleurs vives qui sèment à tout-va le bonheur, et une joie ineffable. On peut dire que Bady Chouchane est le Don Quichotte de la peinture...

Dans chaque toile, il se lance dans une quête de l'inaccessible absolu... Il l'atteint et revient de plus belle la rechercher... Il le retrouve dans des brèches d'une lumière éclatante, sceau de ses créations...

Il l'atteint chaque fois qu'il foule l'abstrait... Bady Chouchane est un Don Quichotte, mais qui a retrouvé son étoile à son insu... Et ainsi, il est à jamais à la recherche de cette étoile filante pour en créer de plus belle... Et son art devient poésie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.