Cameroun: Facebook - une journée de break, c'est possible ?

L'usage de ce réseau social populaire est proscrit ce vendredi. Les internautes vont-ils suivre ? CT leur a posé la question.

Facebook n'est pas une fin en soi. Du moins c'est ce que la journée sans Facebook observée tous les 28 février de l'année depuis 2011, veut faire comprendre aux milliards d'abonnés de la plateforme. Les promoteurs de cette journée ont pour objectif de faire prendre conscience de tous les dangers de la cyberdépendance, des nouvelles technologies. A l'occasion de cette journée internationale, CT a fait un mini sondage à Yaoundé, auprès de quelques personnes ayant souscrit à ce réseau social, créé en 2004 par Mark Zuckerberg, afin de savoir si elles peuvent se passer de Facebook un jour entier. « A titre personnel, je peux passer des jours et même des semaines sans me connecter sur Facebook », répond Jean Pierre Babok, étudiant. Comme lui, beaucoup d'autres Camerounais avancent des avis allant dans la même optique. Certains ne disposant même pas de compte. C'est le cas de Louisette Njoya, qui, malgré son jeune âge, ne trouve pas d'intérêt particulier à créer un compte Facebook. Ses heures creuses, elle les passe à des choses plus utiles.

Par ailleurs, nombreux sont les Camerounais qui trouvent leur compte sur Facebook. Outre la distraction, ils s'informent, communiquent avec des amis et échangent photos, idées et expériences à plus ou moins grande échelle. « Facebook est un peu comme la vitrine de ce qui se passe dans les quartiers, dans le pays et voire au-delà. Je me connecte tous les jours pour être up-to-date. Je ne pourrais pas respecter cette célébration de journée sans Facebook. Non, c'est impossible», avoue Laurentine Akono, fonctionnaire. Alors que la population camerounaise s'élève à plus de 26 millions d'habitants, les souscripteurs Facebook du pays ne sont que 3 600 000, soit 2 100 000 hommes et 1 500 000 femmes, nous informe une source à l'Agence nationale des technologies de l'information et de la communication (ANTIC). Des chiffres actualisés et fournis par Facebook.

L'on note aussi que parmi ces internautes, « la tranche d'âge est concentrée entre les 24 à 35 ans, soit 1 600 000 utilisateurs ». Pour rappel, Facebook a été fondé en 2004 et ouvert à tous en septembre 2006. Il est la troisième plateforme la plus visitée au monde après Google et YouTube.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.