Cote d'Ivoire: Patrimoine immatériel de l'Unesco - La Côte d'Ivoire veut inscrire Lodjoukrou festival international

28 Février 2020

L'édition 2020 de Lodjoukrou Festival international, cette grand-messe consacrant la célébration des arts et de la culture Adjoukrou aura répondu à toutes les attentes et propulser cet événement.

Maurice Kouakou Bandaman, représentant du parrain de la 3ème édition, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly a donné des gages pour pérenniser ce festival. Il a indiqué, à la clôture de Lodjoukrou le 23 février 2020, à Dabou que la démarche du ministère de la Culture et de la Francophonie est de faire en sorte que ce festival international soit inscrit au patrimoine immatériel de l'Unesco (Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture). Selon le ministre de la Culture et de la Francophonie, l'inventaire des richesses et valeurs culturelles de cette partie de Côte d'Ivoire donnera assurément force à ce plaidoyer.

Placée sous le thème « Lagbandji : Valeur culturelle et promotion humaine », et sponsorisé par Brassivoire, cette 3ème édition s'est déroulée du 17 au 23 février 2020. Et a réuni 42 villages et plus de 5000 festivaliers. Durant ces six jours de festivité, le village dressé par le sponsor officiel a drainé du monde.

A l'apothéose a été marquée par la prestation de « l'orchestre lumière » de Yabongo Lova et plusieurs artistes locaux ont permis aux festivaliers de finir en beauté cette édition du Lodjoukrou festival. C'est ainsi que la vitrine de la promotion du riche patrimoine culturel, touristique et socio-économique du Leboutou et de la culture Lodjoukrou a refermé ses portes pour une 4ème édition plus alléchante.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.