Cote d'Ivoire: Brésil - Les conditions de Yaya pour rejoindre Botafogo

28 Février 2020

Botafogo tient à faire venir Yaya Touré au Brésil, après avoir faire signer le Japonais Honda. Mais les discussions entamées depuis quelques jours tardent à aboutir.

La raison, l'ancien capitaine des Eléphants exigerait un certain nombre de garanties que ses futurs employeurs analysent avant de prendre une décision. « Si Yaya ne s'entraîne toujours pas avec l'équipe alvinegro, c'est uniquement parce qu'ils (Botafogo) ne peuvent toujours pas le convaincre. Il y a encore des inquiétudes sur le plan financier et aussi sur le style de vie qu'il mènera à Rio. Il veut garantir que sa famille puisse profiter de son séjour en Amérique latine. C'est pourquoi il n'a toujours pas accepté la proposition », a expliqué certaines sources proches du dossier.

Selon la presse brésilienne, Botafogo aurait proposé un contrat de deux années avec un salaire brut de 280 000 rais, soit environ 750 000 dollars (375 millions de Fcfa) par an en plus des avantages publicitaires au joueur ivoirien. Les impôts avoisinant les 27,5 % seront déduits du salaire.

Des clauses qui ne convainquent pas pour le moment Yaya Touré. Et c'est la raison pour laquelle l'ex joueur de Manchester City n'a toujours pas rejoint le pays des quintuples vainqueurs du Mondial. Mais ce n'est pas tout. Outre cet aspect purement financier, l'ancien capitaine des Éléphants exige également un appartement mais surtout une voiture et un chauffeur à la charge du club.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.