Cote d'Ivoire: La Mé/Associations féminines - Un projet de restructuration lancé

28 Février 2020

Le préfet de région, préfet du département d'Adzopé, Andjou Koua a procédé au lancement du programme de restructuration et de mise à niveau des organisations associatives des femmes de la région de La Mé, le 19 février à la préfecture d'Adzopé. Le projet sera piloté par l'Ong Coopfemme et le Cabinet Eco Marketing.

L'initiative s'inscrit dans le cadre des activités du conseil régional pour la restructuration et la mise à niveau des associations féminines de La Mé. Pour qui, la question de l'autonomisation des femmes est un pari que veut réussir à relever le ministre Patrick Achi, président du conseil régional de La Mé.

Concernant les avantages de ce programme de restructuration des associations, le préfet de région, Andjou Koua, a fait des précisions. Il s'est réjoui que le conseil régional de La Mé soit parmi les rares collectivités territoriales à avoir compris très tôt que l'autonomisation des femmes, bien qu'étant une œuvre de longue haleine, doit être accompagnée de façon institutionnelle. « Elle passe nécessairement par un renforcement des capacités organisationnelles, structurelles et managériales des organisations féminines », a-t-il souligné.

L'objectif du programme a été précisé par Ange Michaël Kablan, directeur général du Cabinet Eco Marketing. Il s'agit de « la restructuration et de la mise à niveau des organisations professionnelles des femmes dans la région de La Mé, en les rendant compétitives, dynamiques et économiquement viables », a-t-il expliqué.

Yapi Yatté Alphonse, 5e vice-président de la région de La Mé a, quant à lui, au nom du ministre Patrick Achi, sollicité l'appui et la participation du corps préfectoral pour le succès de ce programme en faveur des femmes de la région.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.