Congo-Brazzaville: Europe/ Méditerranée - L'UE s'accorde sur le lancement d'une nouvelle opération

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne (UE) ont lancé une nouvelle opération en Méditerranée dont l'objectif vise à mettre en œuvre l'embargo sur les armes imposé par le Conseil de sécurité des Nations unies.

L'opération se fera avec des moyens aériens, satellitaires et maritimes. Les ministres sont parvenus à un accord politique sur le lancement d'une nouvelle opération en Méditerranée, destinée à mettre en œuvre l'embargo sur les armes imposé par le Conseil de sécurité des Nations unies. Parmi les tâches secondaires pourront figurer la lutte contre la criminalité organisée responsable de mouvements migratoires et la formation des garde-côtes libyens et de la marine libyenne.

Son théâtre d'opérations sera défini conformément au mandat convenu, indique un communiqué de l'UE. Les ministres sont convenus que l'impact potentiel sur les flux migratoires ferait l'objet d'un suivi attentif et pourrait, dans certains cas, entraîner le retrait des moyens maritimes de la zone concernée.

Relations UE-Union africaine

Le Conseil a également discuté des relations entre l'UE et l'Union africaine en vue d'établir des orientations politiques sur les futures priorités stratégiques avec l'Afrique et de coordonner les contacts avec les partenaires africains avant d'importantes réunions à venir, notamment la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UA et de l'UE et le 6e sommet UE-Union africaine, qui se tiendra à Bruxelles en octobre 2020. La Commission européenne devrait présenter une communication conjointe intitulée "Vers une stratégie globale avec l'Afrique" le 4 mars 2020.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.