Sénégal: Réactions des forces de défense et de sécurité en cas d'attaque terroriste - Aly Ngouille Ndiaye se dit rassuré

28 Février 2020

Le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, se dit rassuré par la capacité des Forces de défense et de sécurité à intervenir en cas d'une attaque terroriste. Hier, jeudi 27 février, après le troisième exercice de simulation d'une attaque de masse organisé au Grand Théâtre, il a estimé qu'il y a évolution dans la réaction des Forces de défense et de sécurité.

Mieux, trouve Aly Ngouille Ndiaye, le Cadre Interministériel de Coordination des Opérations de lutte anti-terroriste (Cico) a la capacité nécessaire pour fédérer les différentes interventions. Les moyens humains et matériels dont dispose le Sénégal, permettent également une réponse cohérente, en cas d'attaque, juge-t-il.

L'ambassadrice de l'Union européenne (Ue), Irène Mingasson, a, quant à elle, salué l'exercice. «Il vise notamment à améliorer l'efficience, l'efficacité et la redevabilité des services de sécurité intérieure pour lutter contre les grandes menaces parmi lesquelles le terrorisme», souligne t-elle. Et d'ajouter : «une simulation d'une attaque terroriste, avec tueries de masse, a eu pour objectif d'apprécier la complémentarité, la coordination et la coopération entre tous les services appelés à intervenir dans de telles circonstances de crise». Les différentes phases de la manœuvre ont été d'abord de déterminer la capacité de déploiement dans les délais. Les services intervenants devraient aussi mesurer la gravité des situations. Et il pourrait aussi y avoir une phase de négociation.

Impliquée dans un accident lors d'un exercice de simulation : La Gendarmerie regrette et prie pour les 04 blessés dont 02 grièvement

Dans le cadre d'un exercice de simulation d'un attentat terroriste organisé par le ministre de l'Intérieur, un accident corporel est survenu, le 27 février 2020, aux environs de 13h à hauteur du carrefour de la Place de l'Obélisque, informe un communiqué de la Division communication de la Gendarmerie. L'accident a impliqué un véhicule de la Gendarmerie et des véhicules civils et a occasionné quatre (04) blessés dont deux (02) grièvement. La Gendarmerie regrette cet événement douloureux et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de l'accident, conclut la source.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.