Tunisie: Le gouvernement fait du coronavirus un cas de force majeure pour les entreprises

Paris — Le gouvernement français a annoncé vendredi qu'il considérait désormais le coronavirus comme un cas de force majeure pour les entreprises, une mesure de soutien face à la crise sanitaire qui était réclamée notamment par les PME.

"Nous allons considérer le coronavirus comme un cas de force majeure pour les entreprises" a annoncé le ministre de l'Economie et des Finances Bruno le Maire lors d'un point presse organisé avec la ministre du Travail Muriel Pénicaud et le ministre de la Santé, Olivier Véran.

"Ce qui veut dire que pour tous les marchés publics de l'Etat, si jamais il y a un retard de livraison de la part des PME et des entreprises, nous n'appliquerons pas de pénalités", a expliqué le ministre.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.