Kenya: Maurice cède la présidence du Groupe de contact sur la piraterie au Kenya

communiqué de presse

La République du Kenya a pris la présidence du Groupe de contact sur la piraterie au large des côtes somaliennes (CGPCS) pour une période de deux ans.

Dans cette optique, le ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration régionale et du Commerce internationale M. Nandcoomar Bodha a remis les documents du CGPCS au secrétaire au Cabinet auprès du ministère de la Défense de la République du Kenya, l'ambassadrice et docteure Monica Juma au cours d'une cérémonie qui s'est tenue hier au Sofitel Mauritius à Flic-en-Flac.

Le CGPCS est une coalition internationale créée en janvier 2009 conformément à la résolution 1851 du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies. Le groupe compte comme membres 68 pays et 24 organisations internationales et a pour objectif de coordonner les efforts politiques, militaires et non gouvernementaux pour lutter contre la piraterie au large des côtes de la Somalie.

Présentant les réalisations de la présidence de Maurice du CGPCS, le ministre Bodha a qualifié le bilan de positif. Ont été évoqués l'organisation de la session plénière annuelle, la participation à des grandes conférences comme la Conférence mondiale sur l'économie bleue durable; l'intervention de la présidence suite à la remise en liberté prématurée des pirates somaliens; et l'examen stratégique du CGPCS pour une réorientation effective de l'organisation.

Le ministre a aussi mis en exergue le partenariat solide et durable entre Maurice et le Kenya. Il a ajouté que la détermination du Kenya à présider le CGPCS reflète l'engagement profond de ce pays pour la sécurité maritime à travers les luttes contre la prolifération de la criminalité maritime, du trafic de drogue et d'êtres humains, du terrorisme ainsi que du changement climatique.

Pour sa part, Dr Juma a assuré que le Kenya travaillerait avec tous les États membres et parties prenantes avec l'objectif de consolider le travail accompli par les présidents précédents et de préserver l'héritage du CGPCS. Selon elle, la présidence du CGPCS permettra au Kenya de coordonner les efforts régionaux et internationaux pour la mise en œuvre efficace des programmes de lutte contre la piraterie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.