Maroc: Rabat et Mexico déterminés à bâtir un partenariat stratégique

Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, et le vice-ministre mexicain des Affaires étrangères, Julián Ventura Valero, ont affirmé, jeudi à Mexico, la détermination des deux pays à mettre à profit leur position géographique pour bâtir un partenariat stratégique constructif, englobant tous les domaines de coopération.

Les deux parties ont convenu, lors d'un entretien en présence du vice-président de la Chambre des conseillers, Abdelkader Salama, et de l'ambassadeur du Royaume au Mexique, Abdelfattah Lebbar, d'œuvrer pour tirer parti de toutes les opportunités et potentialités disponibles entre les deux pays, en tant que partenaires importants de la Coopération Sud-Sud, afin de développer des projets et programmes d'action favorisant la construction de relations bilatérales fondées sur le respect mutuel, la solidarité et les intérêts communs.

Les responsables des deux pays se sont également mis d'accord pour intensifier leurs efforts en faveur du renforcement des relations de coopération bilatérale, en vue de les hisser à des niveaux supérieurs, notamment dans les domaines de l'agriculture, du développement social, de la lutte contre le changement climatique et de la promotion des échanges commerciaux, à travers l'élaboration et la mise en oeuvre d'une feuille de route de coopération entre les deux pays.

S'exprimant lors de cette entrevue, Hakim Benchamach a souligné que sa visite au Mexique a été l'occasion de constater la convergence des vues sur diverses questions relatives à la coopération bilatérale et la détermination des deux pays à hisser leurs relations à un partenariat stratégique exemplaire, rappelant dans ce contexte, la visite historique de SM le Roi Mohammed VI au Mexique en 2004 et les perspectives prometteuses qu'elle a ouvertes, en élargissant le champ de la coopération Sud-Sud avec des pays de la région.

Mettant l'accent sur l'importance qu'accorde S.M le Roi à la coopération Sud-Sud comme choix stratégique, le président de la Chambre des conseillers a affirmé que le Maroc, de par sa position géographique stratégique, comme un trait d'union entre l'Europe, l'Afrique et le monde arabe, son leadership régional dans de nombreux domaines, ainsi que le climat de stabilité et de démocratie dont il jouit, est disposé à promouvoir un partenariat exemplaire entre les pays d'Afrique et d'Amérique latine.

Pour le président de la deuxième Chambre, avec l'émergence dans les deux régions, d'une nouvelle génération de dirigeants pragmatiques et décomplexés par rapport à des idéologies d'un autre âge, les conditions sont désormais réunies pour la récupération du temps perdu à travers le lancement d'un dialogue politique et parlementaire et l'élaboration d'un partenariat exemplaire entre les deux pays, basé sur une logique gagnant-gagnant au profit des intérêts des deux peuples amis, soulignant que le Maroc possède tous les atouts qui en font un partenaire distingué et digne de confiance.

Il a ajouté que l'objectif est de partager des expériences dans divers domaines et de développer des actions et initiatives de coopération concrètes qui tirent parti des opportunités communes, en premier lieu le statut régional du Maroc et sa position géostratégique, en tant que passerelle reliant l'Amérique centrale, les Caraïbes et l'Amérique latine, d'une part, et le monde arabe et l'Afrique, de l'autre, ainsi que le positionnement géographique du Mexique et son expérience politique en tant que pays émergent.

Evoquant le conflit artificiel autour du Sahara marocain, il a mis à nu les allégations mensongères véhiculées par les séparatistes, mettant en exergue la pertinence de la proposition marocaine d'autonomie, comme solution politique, juste et réaliste, afin de mettre fin à ce conflit artificiel et comme "une forme moderne d'autodétermination", conforme aux normes du droit international.

De son côté, le responsable mexicain a indiqué que la présence aujourd'hui à Mexico de cette délégation parlementaire marocaine, augure d'une nouvelle étape de coopération entre les deux pays qui peuvent faire encore mieux pour raffermir leurs bonnes relations, précisant que le dialogue politique et parlementaire entre les deux pays doit inclure tous les sujets et que tous les domaines sont éligibles à la coopération bilatérale. Et d'ajouter que des domaines comme le développement social, l'agriculture, l'industrie automobile, la gestion de l'eau, le libre-échange, les énergies renouvelables, le changement climatique et la migration sont non seulement des thèmes de coopération bilatérale, mais aussi des opportunités pour la construction d'un partenariat exemplaire entre les deux pays, affirmant que le Mexique est déterminé à aller de l'avant dans la concrétisation de ce partenariat gagnant-gagnant.

Le vice ministre mexicain des Affaires étrangères a souligné aussi le rôle des deux pays pour donner une dimension régionale et internationale à ce partenariat, dans le cadre de la coopération Sud-Sud, insistant sur le rôle majeur de la diplomatie parlementaire dans le renforcement des relations de coopération entre les deux pays dans les différents domaines.

Le président de la Chambre des conseillers, en visite au Mexique du 24 au 28 courant pour participer à la réunion du Forum des présidents des pouvoirs législatifs d'Amérique centrale et des Caraïbes (FOPREL), a eu des entretiens avec plusieurs responsables mexicains et présidents de Parlements membres de ce groupement régional.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.