Ile Maurice: Parlement - Sandra Mayotte cite Kaya

29 Février 2020

Elle est fière d'être une artiste. C'est la réponse de Sandra Mayotte à ses détracteurs. Dans son discours au Parlement hier, vendredi 28 février, la chanteuse a revendiqué sa profession et a même cité «Lam Sakrifis» de Kaya.

«Pendant la campagne électorale, et même après, certains ont dit que je suis une artiste. Quelques fois, c'était même avec un brin d'ironie» a déclaré Sandra Mayotte. Loin d'être une honte, la députée de la circonscription n° 14 (Savanne/Rivière-Noire) a fait savoir qu'elle est fière de sa profession. Dans la foulée, elle a cité quelques lignes de «Lam Sakrifis». «Sa mo kilitir moi kin donne / Mo langaz zot tou koze / Mo zistoir pa fasil pu zot retape». Elle a même proposé de traduire les paroles, ce qui a provoqué les rires de ses collègues. Sans doute pour éviter la même polémique que le discours de Teenah Jutton a provoqué...

Par ailleurs, la députée a souligné que ce n'est pas la première fois qu'un artiste se retrouve dans l'arène politique. Pour soutenir ses dires, elle a cité l'exemple de Ronald Reagan, acteur devenu président des Etats-Unis, la légende de Bollywood Hema Malini devenue membre du Parlement indien ou encore le guitariste-chanteur-compositeur Gilberto Gil devenu ministre de la culture brésilien. «Donc, je ne fais que suivre un précédent fortement établi», a affirmé Sandra Mayotte.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.