Ile Maurice: MBC - Des équipes distinctes mises en place

29 Février 2020

En attendant la nomination de son prochain directeur général, la MBC adopte de nouvelles configurations pour la gestion de la radio, de la télé et du Web. Et le départ de Beejhaye Ramdenee entraîne celui de Jacques Maunick dans son sillage.

Aussitôt Beejhaye Ramdenee parti qu'un remaniement des équipes est prévu au sein de la MBC. En effet, il devrait y avoir des équipes dédiées distinctes aussi bien pour la radio, la télévision que pour le Web. Il s'agit d'un système qui a été mis en place dans le passé à la station de radiotélévision nationale.

Anooj Ramsurrun, qui agit comme directeur général par intérim depuis mercredi, a confirmé que la radio sera dorénavant sous la responsabilité de Sadna Teeluckdharry, la télévision et le Web seront placés sous la houlette d'un trio, à savoir Ravin Joypaul, David Boodhna et Ashok Beeharry, et que c'est Kessen Budhoo qui sera à la tête de Samachar et de l'English desk. Des équipes de journalistes seront constituées sous peu et chacune d'elles sera attachée à un desk.

Une telle décision ne provoquera-t-elle pas un mécontentement ? «Je ne crois pas. Chacun sera appelé à faire ce qu'il croit être mieux selon ses compétences. Celui qui est bon à la télévision ne peut être aussi bon à la radio par exemple.» Néanmoins, Anooj Ramsurrun a soutenu qu'il accordera le temps qu'il faut à ces équipes pour fonctionner, mais affirme qu'au cas où cela ne marche pas, il n'hésitera pas à prendre des sanctions.

Par ailleurs, Jacques Maunick a déclaré que c'est par «honnêteté intellectuelle» qu'il a décidé d'en finir une fois pour toutes avec les cours de formation. «Je n'avais rien demandé à la MBC et c'est elle qui est venue me chercher. J'ai signé un contrat de trois ans avec la MBC, qui avait comme directeur général Beejhaye Ramdenee, pour revoir les grilles de programmation de la radio et donner des cours de formation deux fois par semaine. Et quand j'ai appris qu'il partait, alors je me suis dit que je devais partir moi aussi. Et c'est ce que j'ai annoncé à Anooj Ramsurrun, jeudi.»

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.