Sénégal: Matar Bâ se réjouit de la bonne organisation du TQO

Diamniadio — Le ministre des Sports, Matar Bâ, s'est réjoui de la "parfaite" organisation du Tournoi de qualification olympique (TQO) de boxe qui a pris fin samedi au Dakar Arena de Diamniadio, un constat rassurant selon lui, en perspective des Jeux olympiques de la Jeunesse que le Sénégal va abriter en 2020.

"Nous pouvons dire que l'organisation a été parfaite. Nous avons de bons retours" sur ce point, en ce qui concerne "surtout le volontariat des Sénégalais", a-t-il dit dans un entretien avec plusieurs médias sénégalais.

Le Tournoi de qualification olympique de boxe des Jeux olympiques de Tokyo 2020, zone Afrique, avait démarré le 20 février dernier.

"Nous sommes très satisfaits, c'est une étape qui nous rassure parce que nous allons vers les Jeux olympiques de la Jeunesse de 2020. Le Comité national olympique sportif sénégalais (CNOSS) est en train de rassurer l'Etat", a relevé Matar Bâ.

Parlant du parcours des boxeurs sénégalais éliminés dès le premier tour de ce TQO, le ministre des Sports estime que ce résultat "n'est pas une surprise".

"Nous ne nous attendions pas à décrocher plusieurs qualifications", la boxe étant une discipline confrontée à "des difficultés" au Sénégal. "La boxe n'est pas le football (... ). Cette compétition va nous permettre de nous réajuster", a dit Matar Bâ.

Les représentants du Sénégal au Tournoi de qualification olympique de boxe des JO de Tokyo ont été éliminés dès le premier tour.

Aucun pugiliste sénégalais n'a d'ailleurs réussi à passer en finale du TQO, ratant ainsi l'objectif fixé par le directeur technique national, Joseph Gomis, à savoir faire qualifier deux à trois boxeurs.

Depuis Sydney (Australie) en 2000 avec El Hadj Djibril Fall, aucun boxeur sénégalais n'est monté sur un ring olympique.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.