Congo-Kinshasa: Le projet de port en eaux profondes de Banana évoqué à la Primature

28 Février 2020

Une équipe technique sera mise en place, sous l'autorité du Premier ministre Ilunga Ilunkamba, pour étudier quelques aspects spécifiques de ce grand projet à soumettre au Conseil des ministres.

Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba a réuni en séance de travail, hier jeudi 27 février 2020 à la Primature, le ministre de Transports et Voies de Communications, Didier Mazengu, celui du Portefeuille Clément Kwete, ainsi que le président de la Commission de suivi du projet de port en eaux profondes de Banana (CSPPB), l'ingénieur Siméon Munganga.

La séance de travail a porté sur le projet de construction du port en eaux profondes de Banana au Kongo Central.

Il ressort de cette séance de travail, la nécessité de la mise en place d'une équipe technique, sous l'autorité du Premier ministre Ilunga Ilunkamba. Cela, pour étudier quelques aspects spécifiques de ce grand projet à soumettre au Conseil des ministres.

Construction du mausolée d'Antoine Gizenga

Par ailleurs, le Premier ministre Ilunga Ilunkamba a échangé avec la délégation du bureau politique du Parti lumumbiste unifié (PALU). Elle a été conduite par son secrétaire général Lugi Gizenga. La délégation de cette formation politique a souhaité s'enquérir de l'état de l'engagement du gouvernement congolais dans la construction d'un mausolée de l'un des pères de l'indépendance Antoine Gizenga.

A l'issue de l'entretien, la délégation « a noté avec satisfaction la volonté clairement affichée » du Premier ministre Ilunga Ilunkamba d'honorer la mémoire du patriarche Antoine Gizenga, ainsi que ses assurances pour le respect de cet engagement.

Luigi Gizenga a fait savoir que tout est prêt pour le début des travaux. Le ministre des Transports et Voies de communication, Didier Mazengu, a aussi fait partie de la délégation du PALU.

Coopération RDC-Grande-Bretagne

Auparavant, Sylvestre Ilunga Ilunkamba avait échangé avec le chargé d'Affaires du Royaume-Uni en RDC, Paul Arkwright, autour des investissements.

Les entretiens entre les deux personnalités ont porté sur les problèmes relatifs à la coopération, qui intéresse les investisseurs britanniques, notamment dans l'agriculture, les mines, les finances et les secteurs des services.

« La Grande-Bretagne, à travers son Agence de Coopération DFID, tient à accompagner le gouvernement congolais dans certaines réformes dans les secteurs économique, sécuritaire, politique et de justice », a fait savoir le service de communication de la Primature. Avant d'ajouter que le chef du gouvernement a été félicité par ailleurs par le chargé d'Affaires britannique pour l'amélioration du climat des affaires en RDC, surtout pour le système des taxes.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.