Congo-Kinshasa: Lettre à la femme de Rossy Mukendi

En ce premier jour du mois de la femme, je t'écris à toi qui es assise par terre, habillée en noir... toi qui vides tes larmes... toi qui sèches ta voix... pour pleurer ton mari, ton ami, ton complice, ton confident... Je t'écris avec mes tripes en vibration, mon cœur languissant, mon âme désemparée et mon cerveau en furie, pour te dire que : « C'est une femme comme toi qui a effacé mon compatriote, c'est une femme qui a mis à terre mon cousin du même village, c'est une femme comme toi qui a tué mon confrère diplomate, c'est une femme comme toi qui a éliminé mon cadet d'université, c'est une femme comme toi qui a réduit au silence mon collègue enseignant, c'est une femme comme toi qui a mis fin aux jours de mon compagnon de Belles lettres.

Quand Rossy se battait pour la parité, une femme l'a tué ; Quand Rossy réclamait la gratuité de l'enseignement, une femme l'a tué ; Quand Rossy se décarcassait pour l'égalité des chances, une femme l'a fait taire ; Quand Rossy manifestait pour un état de droit, une femme l'a tué ; Quand Rossy réclamait un bon salaire pour le fonctionnaire, une femme l'a renvoyé vers l'inconnu ; Quand Rossy se privait le sommeil pour son pays, une femme lui a donné de l'encre rouge pour colorier la terre de ses ancêtres...

Je suis désillusionné, car la femme ne supprime pas la vie... mais elle donne la vie ; Je suis estomaqué, car la femme n'est pas une arme, mais une âme ; Je suis exaspéré, car la femme n'est pas une crasse, mais une grâce ; Je suis bouleversé, car la femme n'est pas une bêtise, mais une cerise ; Je suis chagriné, car la femme n'est pas une diablesse, mais une tendresse ; Je suis intrigué, car la femme n'est pas une racaille, mais une compagne de bataille.

A ton cher mari, je dis : « Va cher ami... Ne me fait plus assez de mal. Car, c'est à ta femme et à tes enfants que je dédie mes larmes.

Journaliste écrivain

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.