Congo-Kinshasa: RD Congo - 26 morts lors d'une incursion de miliciens de CODECO au village Gigene à Djugu, en Ituri

Kinshasa, Rd Congo — Vingt-six personnes ont été tuées et onze autres blessées, bilan provisoire d'une incursion de la milice CODECO au village Gigene à 10 km au sud de la localité Abombi au groupement Wazabo situé à huit kilomètres de la commune rurale de Mongwalu en territoire de Djugu, province de l'Ituri, ont annoncé, samedi, les sources locales qui citent le bourgmestre de cette entité située à 85 km au nord de Bunia, Jean-Pierre Bikili Sende.

« Ils ont fait incursion vendredi entre 19h30 et 21h30. Ils ont massacré beaucoup de gens. Il y avait 12 blessés qu'on a conduits la nuit même à l'hôpital de Itendei. Sur les 12 blessés, il y a une personne qui a succombé samedi matin », a-t-il expliqué.Selon Jean-Pierre Bikili Sende, ces malfrats ont, en outre, pillé systématiquement les commerçants qui exercent leurs activités dans ce petit village et incendié plusieurs cases.

« Les forces de sécurité et de la défense sont déjà déployées dans la zone pour sécuriser la population qui est encore sous le choc », a-t-il dit.Le gouvernement et la Force de résistance patriotique de l'Ituri (FRPI), rappelle-t-on, ont signé le même vendredi un accord de paix, à Gety, à environ 60 km de Bunia (Ituri).

Le 2 février dernier, plus de 350 miliciens de CODECO, qui étaient dans le site de transit au centre de négoce de Kpadroma, ont regagné la brousse pour continuer la lutte armée.Il y a peu, dans une lettre, ces miliciens avaient lancé un ultimatum de sept jours au gouvernement congolais pour exiger le respect de l'accord qu'ils affirment avoir signé avec les autorités congolaises.Toutefois, le gouvernement provincial de l'Ituri promet que les opérations militaires seront intensifiées au cas où les miliciens n'adhèrent pas au processus de reddition.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Infos Plus Gabon

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.