Gabon: La Commission de l'Union africaine appelle à préserver la paix pour garantir la prospérité en Afrique

Victoria Falls, Zimbabwe — M. Kwesi Quartey, vice-président de la Commission de l'Union africaine invite l'Afrique à préserver la paix pour garantir la prospérité, à l'occasion du sixième forum régional africain pour le développement durable (FRADD) tenu cette semaine à Victoria Falls.

Intervenant dans le cadre de cette rencontre qui porte sur le thème « 2020-2030 : une décennie pour assurer l'avènement d'une Afrique transformée et prospère grâce au Programme 2030 et à l'Agenda 2063 », M. Kwesi Quartey a déclaré qu'il est prioritaire pour l'Afrique de tenir l'engagement de « faire taire les armes » afin de créer un environnement propice à la croissance et à la stabilité macroéconomiques.

La prospérité, l'inclusion et l'engagement de ne pas faire de laissés pour compte n'étaient pas réalisables sans la paix, la sécurité et la stabilité, a-t-il souligné.Selon les données disponibles, les progrès en matière de développement durable en Afrique sont mitigés et inégaux : les taux de pauvreté sont en baisse et des progrès ont été enregistrés dans la réduction de la pauvreté, la santé et l'alphabétisation.

Des progrès réalisés en matière d'égalité des sexes sont encore insuffisants, dans le même temps, la forte croissance démographique, le manque d'accès à des emplois décents, à l'éducation et aux soins de santé persistaient. Les femmes, les jeunes filles et les jeunes gens continuaient d'être laissés pour compte, déplore-t-on.

Convoquée par la Commission économique pour l'Afrique (CEA) et ses partenaires, le sixième forum régional africain pour le développement durable qui a regroupé environ 2000 participants a pour objectif de déceler et évaluer les lacunes, les domaines à la traîne, les défis et les possibilités associées à la mise en œuvre des ODD en Afrique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Infos Plus Gabon

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.