Maroc: Mohamed Benabdelkader inaugure le nouveau siège du tribunal de première instance de Taza

Le ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader, a procédé, jeudi, à l'inauguration du nouveau siège du tribunal de première instance de Taza.

Cette structure, inaugurée en présence notamment du gouverneur de la province de Taza, Mustapha El Maaza, du président de la Cour d'appel et du procureur général du Roi, a été construite sur 8.652 m2 et comprend, entre autres, quatre salles d'audience et une soixantaine de bureaux.

Le ministre et la délégation l'accompagnant ont visité les différentes dépendances du nouveau tribunal, qui vise en particulier à rapprocher l'administration judiciaire des citoyens.

Dans une déclaration à la MAP, Mohamed Benabdelkader a indiqué que l'inauguration du siège du tribunal de première instance de Taza s'inscrit dans le cadre du programme national du ministère de la Justice visant la rénovation et la modernisation des infrastructures de l'administration de la justice et la création de nouvelles structures.

Cette structure se distingue par son architecture à la fois authentique et répondant aux normes de l'administration judiciaire moderne, d'autant plus qu'elle est connectée à Internet et dispose des derniers équipements, ce qui permettra de garantir un service de qualité et de proximité en faveur des citoyens, a-t-il souligné.

Au niveau de la circonscription judiciaire de la Cour d'appel de Taza, il a été procédé également à l'aménagement de la section de la justice de la famille au sein du tribunal de première instance sur une superficie de plus de 1.790 m2 pour un investissement de plus 117 MDH.

Plusieurs projets sont également en cours d'étude ou d'achèvement, notamment la mise à niveau de la Cour d'appel de Taza (16,45 MDH), la construction du Centre du juge au douar Amlil (16,533 MDH) et la construction du centre de justice à Tahla pour un montant global de 18,25 MDH.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.