Niger: 133 milliards de F CFA investis par les ONG nigériennes dans des actions de développement en 2018

Niamey, Niger — Les ONG nigériennes ont investi 133 milliards de F CFA environ en 2018 contre 130 milliards en 2017, a indiqué le ministre nigérien en charge du Développement communautaire, Amani Abdou lors d'une rencontre avec les Partenaires Techniques et Financiers, les Organisations non gouvernementales, nationales et internationales, et les Associations de développement qui interviennent au Niger.

«A l'évidence, la politique d'émergence des ONG et Associations de développement conduite par notre pays depuis le milieu des années 80 a permis de favoriser l'éclosion et le développement fulgurant d'un mouvement des ONG dynamiques», a ajouté le ministre Amani Abdou.Il a révélé que le nombre d'ONG a évolué, de 60 Organisations en 1970 à 2.895 en 2018. En termes d'emplois créés, les ONG ont déclaré 14.125 postes en 2017 dont 98,95% sont des nationaux et 1,05% d'expatriés, alors que ce chiffre s'établit à 13.420 en 2018.

«Les ONG ayant déposé un rapport d'activités en 2018 ont déclaré avoir dépensé 133 milliards de F CFA environ contre 130 milliards en 2017», a indiqué le ministre du Développement communautaire précisant que «pour soutenir les efforts des ONG et associations de développement, l'Etat a concédé au profit des investissements qu'elles ont réalisé, des exonérations d'impôts, taxes et droits de douane pour un montant 2.715.000.000 F CFA en 2017, et de 2.824.000.000f CFA en 2018 ».De même, l'Etat accorde des terrains à titre gracieux aux ONG pour la construction de leurs sièges et surtout l'implantation des investissements comme les orphelinats, les formations sanitaires, les écoles, les logements sociaux... .etc.

Les interventions des ONG au Niger se font en trois approches qui sont l'intervention directe, le faire-faire et le renforcement des capacités des organisations nigériennes de la société civile. Ces trois approches permettent ainsi de contribuer directement à la mise en œuvre des programmes sectoriels, d'appuyer les organisations de la société civile sur des thématiques spécifiques, d'appuyer la mise en œuvre des initiatives locales et de renforcer le rôle de la société civile en tant qu'acteur de la vie publique.

La rencontre avec les ONG a permis aux autorités du ministère du Développement communautaire de disposer de pistes de travail qui permettront de dégager les différentes formes de collaborations fructueuses pour mener une action commune. On peut citer parmi ces pistes, la nécessité de disposer d'une charte pour les ONG et les OSC, de réactiver la subvention que l'Etat leur allouait dans le passé et de multiplier les rencontres stratégiques d'échanges.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Investissement

Plus de: Infos Plus Gabon

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.