Togo: Présidentielle - La Cour constitutionnelle confirme la victoire de Gnassingbé

Faure Gnassingbé au lycée Maman N'Danida de Pya samedi

La Cour constitutionnelle a confirmé ce mardi 3 mars la victoire de Faure Gnassingbé à l'élection présidentielle du 22 février avec 70,78 % des suffrages. Gabriel Agbéyomé Kodjo le suit avec 19,46 %, et l'ancien chef de file de l'opposition Jean-Pierre Fabre obtient 4,68 %.

Tout le gotha officiel ou presque était là. Plusieurs ambassadeurs et représentants diplomatiques, y compris celui des États-Unis, qui dans un communiqué a recommandé, pour accroître la transparence, de publier les résultats bureau de vote par bureau de vote. Le chef du gouvernement, Komi Sélom Klassou, était au premier rang de la salle avec Yawa Djigbodi Tsegan, la présidente de l'Assemblée nationale.

À la fin de la proclamation des résultats par la Cour constitutionnelle, Komi Sélom Klassou ne cachait pas sa satisfaction. « Regardez le visage de tout le monde, y compris le mien, je suis aux anges parce que le chef de l'État élu va travailler pour le bien-être de tous les Togolais et toutes les Togolaises », a-t-il déclaré.

Colère et résignation chez Gabriel Agbéyomé Kodjo

Chez Gabriel Agbéyomé Kodjo en revanche, c'est la résignation, la colère d'avoir été « triché ». « Je reste profondément convaincu que la vérité dans cette affaire triomphera très prochainement, affirme le candidat malheureux à l'élection présidentielle. La lutte ne peut pas s'arrêter là, j'ai une responsabilité vis-à-vis de ceux qui ont voté pour moi, mais je dis bien que je suis légaliste. Je veux convier ceux qui ont voté pour moi à aller chercher la victoire ».

Les jeux sont-ils faits ? Gabriel Agbéyomé Kodjo affirme être en concertation avec les autres candidats, mais que comptent-ils faire ? Pour le moment, rien n'a fuité.

Dans le camp de l'Union pour la république qui festoie encore, les choses doivent aller vite pour que le président élu réponde aux sollicitations de ceux qui lui ont accordé leurs suffrages.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.