Seychelles: Le pays connaît une baisse des arrivées de touristes en raison de l'épidémie mondiale de COVID-19

Une baisse des arrivées de touristes aux Seychelles due à l'apparition de la maladie du coronavirus COVID-19 pousse les autorités à évaluer l'impact sur l'économie, ont déclaré de hauts responsables du gouvernement.

La baisse du nombre de touristes se produit malgré le fait qu'aucun cas de COVID-19 n'ait été signalé dans l'île elle-même.

Le sujet a été abordé lors d'une réunion à la présidence mercredi où des représentants des ministères des Finances, du tourisme, de l'Autorité de la santé publique et de la Banque centrale ont rencontré le président Danny Faure.

Le secrétaire principal aux finances, Damien Thésée, a déclaré que son ministère proposait différents scénarios et analyses pour essayer de prévenir un impact sur l'économie et voir s'il faut ajuster le budget.

"Nous avons déjà vu qu'il y a une baisse des arrivées de touristes en provenance de deux de nos grands marchés : la Chine et l'Italie. La maladie a également un impact dans les pays où nous tirons nos revenus du tourisme. Naturellement, cela aura un impact sur nos revenus", a déclaré Thésée.

La gouverneur de la Banque centrale, Caroline Abel, a déclaré que si ce problème de santé persiste, il aura certainement un impact négatif sur l'économie du pays et c'est pourquoi une évaluation est nécessaire.

Le sujet a été abordé lors d'une réunion à la présidence mercredi où des représentants des ministères des Finances, du tourisme, de l'Autorité de la santé publique et de la Banque centrale ont rencontré le président Danny Faure (Seychelles Nation) Photo License: CC-BY

Le résultat de l'évaluation sera publié fin mars.

D'après l'Autorité de santé publique, aucune personne des Seychelles, sauf pour les résidents de retour, n'est autorisée à se rendre en Chine, en Corée du Sud, en Italie et en Iran.

Les Seychelles, un archipel de l'Océan Indien occidental, importent la majorité de leurs produits pour la consommation et M. Thesee a déclaré que l'épidémie pourrait entraver le commerce, provoquant une hausse des prix ainsi qu'une incidence sur le taux de change.

L'impact de la maladie signifierait également que les Seychelles devraient se tourner vers d'autres secteurs que le tourisme pour gagner des revenus.

"Dans une situation comme celle-ci, nous devons réfléchir attentivement à notre situation économique. Le tourisme est le premier pilier de l'économie des Seychelles. Par conséquent, nous devons nous tourner vers d'autres secteurs pour obtenir des revenus", a déclaré M. Abel.

Le ministre du Tourisme, Didier Dogley, a déclaré que son ministère a déjà mis en place une section qui traite des risques qui pourraient affecter le tourisme.

Selon les dernières données publiées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 80 000 personnes ont été infectées par le virus en Chine, principalement dans la province centrale de Hubei, qui comprend Wuhan, et près de 3 000 d'entre elles sont mortes.

Entre-temps, plus de 10 000 personnes ont été testées positives au virus dans 72 autres pays, selon les dernières données de l'OMS qui a déclaré l'épidémie comme une urgence sanitaire mondiale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.