Cameroun: Entretien des voiries de Yaoundé - Le Minhdu sur les chantiers

Célestine Ketcha Courtès était hier dans certains quartiers pour évaluer l'état d'avancement des travaux.

Fini avec la souffrance sur le tronçon « Mokolo en bas » à Yaoundé. La bretelle, qui jadis poussiéreuse et boueuse selon la saison, change peu à peu de visage. Hier, une vingtaine d'ouvriers de l'entreprise Crbc était à pied d'œuvre pour livrer le chantier d'ici samedi. C'est donc une population en extase qui a accueilli le ministre de l'Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Célestine Ketcha Courtès sur le site. « Nous remercions le président Paul Biya pour la construction de ce tronçon qui nous a causé beaucoup de tracasseries.

Nous avons beaucoup souffert. Quand nous voyons l'aboutissement de cet ouvrage, nous ne pouvons qu'être contents », s'est réjouie une riveraine. Autre lieu, à Oyom-Abang, aux lieudits Carrefours Onana et Etetak, le décor est moins reluisant. Les travaux piétinent et cette situation n'est pas du goût du Minhdu : « Vous devriez livrer cette route depuis le 28 février dernier. Je vous donne encore un mois pour exécuter les travaux », instruit Célestine Ketcha Courtès, s'adressant au maître d'ouvrage.

Au quartier Etoug-Ebe, les travaux sont réalisés à 100 % sur la voie qui mène au Centre des Handicapés ainsi que sur celle qui va vers le carrefour Biyem-Assi. Ici, un dalot a été construit pour éviter des inondations. Le Minhdu ne cache pas sa satisfaction. Pour autant, elle attire l'attention des riverains sur l'incivisme. « Vous êtes satisfaits de cette route, mais j'ai l'impression qu'on n'a rien fait. Regardez les détritus partout avec des mouches. Il est nécessaire de vous organiser en comités d'hygiène et salubrité.

Parce que c'est votre santé qui en dépend », exhorte-t-elle. Sur le tronçon qui mène au Carrefour Kameni-Lycée à Biyem-Assi, tout comme à Anguissa et à Mimboman, le Minhdu a dit sa satisfaction quant au niveau d'avancement des chantiers instruits par le chef de l'Etat. Ceci dans le cadre des travaux d'entretien en urgence des voiries urbaines dans la ville de Yaoundé. « En fin d'année, le président de la République a donné des fonds spéciaux pour adresser les questions de mobilité dans les villes de Yaoundé et Douala. Ces travaux devraient s'achever en fin février. Il était important que je redescende sur les chantiers pour voir le niveau d'avancement. Je me réjouis de ce que la plupart des voies sont presque achevés.

Les seuls travaux qui restent sont liés au fait que nous avons rencontré sur le terrain des difficultés pour faire passer les dalots et sortir les populations des inondations. Je suis convaincue que d'ici fin mars, les travaux seront arrivés à leur terme », a indiqué Célestine Ketcha Courtès. Et de conclure : « Je suis très satisfaite de voir les populations très reconnaissantes au chef de l'Etat d'avoir fait disparaître la poussière de leur vie et faciliter la mobilité urbaine. Et c'est cela le développement durable ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.