Burkina Faso: Amado Traoré annonce sa candidature à la présidence de la FBF

Après avoir vu sa candidature rejetée en 2016 par la commission de validation des candidatures pour passeport invalide, Amado Traoré revient cette convaincu que "c'est l'heure" du changement.

«Nous pouvons créer et innover afin de redonner des forces à notre football, lui apporter la sérénité et réaliser l'unité de ses acteurs par la promotion d'une culture du destin en commun», fait-il remarquer d'entrée.

Pour le candidat déclaré, le Burkina a des ressources certaines et des atouts de taille pour réussir dans le domaine du football.

Il cite à titre d'exemple les centres de formations qui sont portés par des «promoteurs passionnés et qui sont de plus en plus académiques, créatifs et énergétiques.

Ces centres de formations sont la pépinière qui fournira au football burkinabè, des athlètes séduisants de technicité et efficaces de résultats.»

Face donc aux multiples défis dont la FBF devra relever, Amado Traoré dit être convaincu qu'avec une «vision claire, une action planifiée et un langage de vérité», lui et son futur bureau pourront récréer la confiance et rassembler tous les acteurs autour d'un idéal commun qui est l'essor du football burkinabè sur l'échiquier africain et mondial.

«Je suis plus que jamais persuadé que le football burkinabè a besoin d'une équipe fédérale avisée, ayant une mission bien définie, une vision claire et des objectifs ambitieux et réalisables pour aborder un changement de cap à la fois organisationnel et relationnel», précise M. Traoré qui bénéficie du soutien de l'ex-ministre des Sports, le colonel Yacouba Ouédraogo dit YAC, de l'ex international Zico et bien d'autres acteurs majeurs du football burkinabè.

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X