Afrique: Levée partielle de l'interdiction d'entrée des étrangers au pays

Luanda — Les citoyens en provenance de l'Algérie, de l'Egypte ou du Nigeria sont bien autorisés d'entrer sur le territoire angolais.

Face au Covid-19 qui a touché ces trois pays, des mesures sanitaires exigent la mise en quarantaine de toutes les personnes qui arrivent en Angola après avoir été, ces derniers jours, en Algérie, en Egypte ou au Nigeria, a précisé jeudi à la TPA (chaîne publique de la télévision angolaise) le secrétaire d'Etat à la Santé publique, Franco Mufinda.

Toutefois, l'interdiction d'entrée en territoire angolais se maintient pour les citoyens en provenance de la Chine, de la Corée du Sud, de l'Iran et de l'Italie, a-t-il affirmé, rappelant que cette mesure a été prise par le ministère angolais de la Santé.Cette interdiction n'est valable que pour les citoyens qui proviennent directement des pays cités ci haut, a-t-il souligné.Selon lui, cette mesure ne touche pas les citoyens qui arrivent en Angola via d'autres pays.Par exemple, a-t-il expliqué, si un citoyen chinois arrive à Luanda, via Portugal, il ne sera pas empêché d'entrer en territoire angolais.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.