Sénégal: Ziguinchor - Arrivée de 144 touristes francais à l'aéroport du Cap Skiring «sans coronavirus»

C'est un dispositif particulier qui a été mis en place, hier mercredi, à l'aéroport du Capskiring qui a accueilli un vol qui y a atterri, avec à son bord 144 touristes français. Même si ces étrangers ont débarqué la mine joviale, l'inquiétude se lisait tout de même sur les visages des populations de la cité balnéaire.

Aucun cas suspect au coronavirus détecté, les touristes ont tous rejoint leurs sites d'hébergement.

De la prise systématique de températures, aux formalités administratives, les autorités sanitaires ont mis en place un dispositif sanitaire particulier pour accueillir ces touristes.

«AUCUN IMPACT SUR LE TOURISME DANS LA REGION ; AUCUNE RESERVATION N'EST ANNULEE... »

Et l'absence de cas suspect a fait réagir le président de la Chambre de commerce de Ziguinchor, par ailleurs responsable des acteurs du tourisme de la région, Pascal Ehemba qui appelle à la sérénité.

Pas question de s'alarmer, semble lâcher le responsable hôtelier qui est d'avis qu'il faut une bonne communication autour de cette affaire.

«Sur les 144 touristes, il n'y a pas un seul cas (de Covid-19, ndlr), donc il n'y a pas de raison à s'inquiéter. Cela démontre la dynamique de l'économie régionale», martèle-t-il.

Avant de poursuivre : «aucune réservation n'est annulée, les choses marches. Il n'y a pas un cas d'annulation signalée par mes collègues aussi bien au niveau de l'hébergement que de la restauration.

Les choses marchent normalement, il faut prier pour qu'il n'y ait plus d'impact jusqu'à ce que ce virus s'en aille», rassure M. Ehemba qui plaide pour une communication qui rassure les touristes.

«Il ne faut pas effrayer les gens pour rien. On ne peut pas s'isoler, si on veut faire l'économie», lâche-t-il, avant de déplorer le fait de publier les cas confirmés. «En publiant certaines informations, on cherche malheureusement notre isolement.

Même s'il y a un cas, deux cas ; pourquoi le dire à la radio, à la télévision ? Pour informer qui ? Comparé à d'autres pays qui ont enregistré des centaines de cas et que les touristes continuent de visiter», s'insurge-t-il.

Le président de la Chambre consulaire plaide pour une bonne communication autour de cette maladie du coronavirus. «L'économie régionale est loin d'être impactée par le coronavirus», déclare-t-il.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.