Congo-Brazzaville: Atelier de formation au stand-up - Les femmes invitées à postuler

Dans le cadre d'une tournée africaine qui les conduira à Brazzaville du 17 au 20 mars, les femmes humoristes d'Africa stand-up (Norma, Prissy la dégameuse et Sylvanie) animeront, durant leur séjour, des ateliers de formation à l'endroit des femmes. La date limite des inscriptions est prévue le 14 mars.

Bien que le nombre de place ne soit pas limité, l'inscription à l'accueil de l'Institut français du Congo (IFC) est obligatoire pour toutes les femmes sans distinction d'âge, professionnelle ou amatrice, désireuses de participer au master class. Ce choix porté sur la femme justifierait, en partie, le fait qu'elles s'illustrent moins dans ce domaine, en comparaison des hommes.

Pour prendre part aux échanges, il est notamment indispensable de préparer un à deux sketchs. A en croire les organisateurs, le travail se fera autour des propositions de chacune des postulantes et les ateliers se tourneront autour de deux modules : initiation aux principes et à l'écriture du stand up/ one woman show et interprétation du sketch. L'objectif pour les trois formatrices est d'aider les participantes à s'améliorer dans ce domaine artistique qui exige, à n'en point douter, un certain nombre de compétences.

Aujourd'hui, il est manifeste que le monologue comique à l'américaine, ou stand-up comedy a gagné du terrain. Née à la fin du XIXe siècle aux États-Unis, le stand-up est un genre comique où un humoriste seul, sans décor, sans accessoire, brise le « quatrième mur » en prenant l'auditoire à témoin des histoires qui lui sont arrivées. En général, pour donner plus de spontanéité à son texte, le comique joue debout, d'où le terme stand-up. Sur scène, il peut raconter des anecdotes, faire des observations du quotidien, des bons mots tenant en une seule ligne, des interactions avec le public et bien d'autres.

S'agissant des formatrices, elles viennent du Cameroun pour Norma et Sylvanie et de la Côte d'Ivoire pour Prissy la dégameuse. Elles sont à l'origine du concept, « Stand-up au féminin » qu'elles partageront au public brazzavillois le 20 mars en début de soirée à l'IFC. A travers ce spectacle, elles proposent un mix de leurs spectacles respectifs, à savoir : « Focus Norma » de Norma, « Entre l'homme et la femme qui est le plus dangereux ? » de Prissy la dégameuse et « Adulte chapitre zéro » de Sylvanie.

Les regards croisés des trois humoristes portent sur la vie quotidienne et sur la société africaine. Chacune d'elles parle de ses expériences personnelles (la vie de couple, la fin de l'adolescence pour une jeune africaine et le machisme des hommes). Elles donnent leur vision de l'Afrique d'aujourd'hui, au féminin.

Le spectacle se terminera par un sketch, en trio, interprété par les trois femmes, intitulé : Sapologie. Un coup de gueule ironique pour montrer que les hommes ne sont pas les seuls sapeurs en Afrique.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.