Congo-Brazzaville: Artisanat - Une soixantaine de femmes exposent leurs œuvres d'art

Dans le cadre du mois de la femme, quelques artisanes congolaises organisent depuis le 4 mars à Brazzaville une exposition-vente pour présenter au grand public les produits de leur créativité.

Plus de cinquante artisanes, en majorité des jeunes, participent à cette exposition-vente publique, qui se tient jusqu'au 14 mars prochain, dans l'enceinte de l'Agence nationale de l'artisanat sur le thème « Artisanat : Gisement d'emplois et vecteur de l'autonomisation ». Pendant dix jours, les artisanes présenteront au public brazzavillois leurs œuvres.

Une vingtaine de filières ont été sélectionnées pour cette exposition, sur les deux-cent quarante-trois métiers que compte le domaine. Parmi ces filières, on note la sculpture, la vannerie, la perlerie, la couture, la décoration intérieure et la broderie.Cette exposition, qui fait partie des activités du mois de la femme, est une occasion pour les artisanes de montrer leurs talents au grand public et de vendre le fruit de leur travail.

« Je suis couturière et modéliste. Les produits que je présente ici sont le fruit de mon inspiration et de ma propre invention. Je fais la haute couture et je confectionne toutes sortes d'habits pour hommes, femmes et enfants destinés à une clientèle sûre. En tant que célibataire, l'argent que je gagne me permet de subvenir à mes besoins, d'assurer mon loyer et les études des enfants », a indiqué Baoussi Julie.

Pour Carine Malanda, elle aussi mère célibataire, la perlerie qu'elle a apprise occasionnellement au Benin l'aide souvent, même si elle pratique parallèlement d'autres activités génératrices de revenus.« Je fais le perlage, une technique que j'ai apprise à Cotonou au Benin, lorsque j'y vais pour mes business. Elle consiste à fabriquer des objets à base des perles ou des cauris. Je gagnais un peu mieux mais à cause de la crise qui sévit actuellement, les Congolais achètent difficilement les produits », a confié cette jeune artisane.

Le 5 mars, lors d'une visite de l'exposition, la ministre des Petites et moyennes entreprises, de l'Artisanat et du secteur informel, Yvonne Adelaïde Mougany, a encouragé l'initiative. Pour elle, c'est une manière pour les artisanes congolaises de participer à la diversification de l'économie nationale.

« En se lançant dans cette activité, ces artisanes contribuent à la lutte contre la pauvreté, tout en exerçant leurs droits au travail, à la stabilité économique. Ces femmes savent exercer le pouvoir de leurs mains pour se prendre en charge et s'occuper de leurs familles », a souligné Yvonne Adelaïde Mougany.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.