Congo-Brazzaville: 8 mars - La communauté féminine nationale se donne rendez-vous à Madingou

Les festivités marquant la célébration de la 110e Journée internationale de la femme se tiendront le dimanche 8 mars, à Madingou, chef-lieu du département de la Bouenza, sur le thème : « La femme congolaise engagée dans la production locale ».

L'organisation en groupements ou sociétés coopératives fait partie des sous- thèmes qui seront développés dans les conférences prévues à cet effet dans le but de contribuer à l'amélioration du statut socioéconomique de la femme. Les solutions pour éviter les décès maternels, la bancarisation mobile sont également inscrites dans l'agenda des échanges.

Lors de ses descentes dans différentes localités du pays, pour échanger avec les femmes rurales, la ministre en charge de la Promotion de la femme et de l'Intégration de la femme au développement, Jacqueline Lydia Mikolo, a indiqué que cette année il ne sera pas question de brandir les pagnes mais plutôt les denrées alimentaires que les femmes produisent.

En rappel, au plan international le thème retenu pour la célébration est : « Je suis de la génération égalité : levez-vous pour les droits des femmes ». Au plan national, Madingou est la localité où la célébration aura lieu mais dans les douze départements du pays les communautés locales feront autant.

A La Une: Femmes et Genre

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.