Zimbabwe/Algérie: CAN 2021 - Zimbabwé-Algérie délocalisé

Prévu le 29 mars prochain sur le sol zimbabwéen, la rencontre Zimbabwé-Algérie comptant pour la 4è journée des éliminatoires de la CAN 2021 a été délocalisée par la CAF qui a refusé d'homologuer le Barbourfields Stadium. Une situation que le président du COSAFA, Philip Chiyangwa espère régler au plus vite.

Alors que la CAF a décidé de ne pas homologuer le Barbourfields Stadium de Bulawayo parce qu'il ne respecte pas les normes pour abriter les matchs internationaux, le Zimbabwé va devoir se déplacer pour recevoir l'Algérie le 29 mars prochain. La rencontre sera donc jouée à Orlando Stadium de Johannesbourg en Afrique du Sud.

Le président du Conseil des associations de football en Afrique australe (COSAFA), le Zimbabwéen Philip Chiyangwa, est intervenu auprès de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad, pour que la rencontre se joue à domicile. Il est donc prêt à tout faire pour maintenir le match sur le sol zimbabwéen.

« En tant que président du COSAFA, notre mission est que cela ne puisse pas se produire dans la région du COSAFA. Cela envoie un mauvais signal et établit une mauvaise priorité, ça revient à interférer avec les droits souverains de toutes les nations du COSAFA. En tant que patriote, je pense que j'aurais perdu si je n'avais pas fait un pas dans ce sens », a confié Philip Chiyangwa dans des propos relayés par dzfoot.

A quelques jours avant le match, Philip Chiyanga reste confiant pour le succès de sa démarche.« Nous sommes déjà à un point où il est probablement certain à 80% (que le match se jouera à Barbourfields), c'est ce que je sais. Le reste est juste académique », a-t-il ajouté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.