Cameroun: Santé - 158 nouveaux médecins sur le terrain

Les lauréats de l'Institut supérieur de technologie médicale de Nkolondom ont reçu leurs diplômes mercredi dernier au cours d'une cérémonie présidée par le ministre d'Etat, Minesup, le Pr. Jacques Fame Ndongo.

Le marché de l'emploi vient de s'enrichir de 158 médecins. Mercredi dernier, une nouvelle cuvée de l'Institut supérieur de technologie médicale (ISTM) de Yaoundé-Nkolondom a reçu des diplômes de fin de formation au cours d'une cérémonie présidée par le Pr. Jacques Fame Ndongo, ministre d'Etat, ministre de l'Enseignement supérieur, en présence de la secrétaire générale au ministère de la Santé publique (Minsanté), le Pr. Koula Shiro représentante personnelle du Minsanté.

Parmi les promus, l'on dénombre 123 docteurs en médecine générale, 10 en santé publique et 23 médecins en science biomédicale. Ils sont issus de la sixième promotion de docteurs en médecine et de la sixième promotion en Masters en biologie chimique et de la cinquième promotion des Masters en santé publique.

Après avoir prononcé le serment d'Hippocrate, les récipiendaires ont été appelés à servir là où le besoin se fait sentir. Plus encore, à s'abstenir des frasques comme exiger de l'argent aux patients avant de leur administrer des soins. « Vous êtes maintenant des professionnels de la sécurité sanitaire ! Restez professionnels durant votre carrière. Le serment que vous venez de reprendre et dont chacun a une copie à sa disposition, est gage de votre engagement », a indiqué le Dr Emmanuel Fogang représentant du président de l'Ordre national des médecins du Cameroun.

Les mêmes recommandations ont été faites par le ministre d'Etat, ministre de l'enseignement supérieur, le Pr. Jacques Fame Ndongo. « Vous avez appris une science irréfutable, les techniques sanitaires et médicales. Mais n'oubliez pas de faire preuve de conscience professionnelle. Car un médecin sans conscience est un médecin inefficient. Ecoutez votre cœur, votre esprit, pour que les connaissances acquisses vous éclairent à chaque occasion dans l'exercice de votre profession », a-t-il précisé.

Les lauréats sont ainsi prêts à mettre en pratique toutes les connaissances acquises pendant les années de formation. « Ces diplômes symbolisent plusieurs années de travail durant lesquelles, nous avons été confrontés à plusieurs challenges. Je saisis cette occasion pour remercier nos enseignants et tous ceux qui nous ont soutenus. Car, sans toutes ces personnes, nous n'aurions pas pu braver ces épreuves. Nous sommes prêts à mettre en pratique toutes les connaissances acquises au cours de notre formation ».

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X