Tunisie: Le PDL réclame la publication d'une déclaration officielle au nom de l'Etat tunisien condamnant le discours takfiriste

Le Parti destourien libre (PDL) a demandé à la présidence de la République la publication d'une déclaration officielle au nom de l'Etat tunisien condamnant le discours takfiriste.

Le PDL appelle le président de la République, dans une déclaration publiée jeudi, à convoquer une réunion du Conseil de sécurité nationale pour soutenir l'institution sécuritaire et militaire et la doter de tous les moyens matériels et logistiques. Il s'agit, selon le PDL, de faire preuve de volonté politique claire pour « assainir les montagnes des groupes terroristes et resserrer l'étau autour des cellules dormantes installées dans les villes et les cités et ce, pour se prémunir contre toute opération terroriste ciblant les politiques ou les civils ».

Le parti a, par ailleurs, rappelé les agissements de deux députés de la Coalition Al-Karama, mardi dernier, lors de la séance plénière, après la demande formulée par Abir Moussi, présidente du PDL, d'amender le décret-loi relatif aux partis politiques.

Moussi avait proposé d'interdire la formation de partis politiques qui ne croient pas en la séparation entre la politique et la religion, en la Constitution, et le régime républicain et l'Etat civil.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.