Congo-Brazzaville/Swaziland: Match Congo-Eswatini - Valdo Candido appelle ses joueurs à une meilleure concentration

« Je suis concentré et confiant. J'espère que les joueurs qui vont arriver viendront avec le même état d'esprit », a déclaré le selectionneur des Diables rouges, Valdo Candido, le 6 mars en commentant la double confrontation du 26 et du 30 mars du Congo contre Eswatini, dans le cadre de la troisième et quatrième journée de la Coupe d'Afrique des nations.

Deuxième du groupe avec trois points, derrière le Sénégal, le Congo n'a pas droit à l'erreur surtout le 26 mars à Brazzaville. Il faut faire le plein des points pour maximiser les chances de qualification à la phase finale qui lui échappe depuis 2015. « Nous avons là une grande occasion. Il faut agir avec beaucoup de professionnalisme, en mettant toutes les chances de notre côté. Nous devons être concentrés pour gagner ce match piège contre Eswatini. Si on fait un bon résultat chez nous, on ira à Eswatini pour peut- être chercher la qualification », a commenté le technicien brésilien. Selon lui, la qualification tant espérée pourrait aussi dépendre des résultats de la double confrontation de la rencontre qui mettra aux prises le Sénégal (six points) à la Guinée Bissau (trois points). Si le Sénégal gagne les deux matches, il sera qualifié et le Congo aura de l'avance conséquente sur la Guinée Bissau

Le sélectionneur des Diables rouges ne compte pas sur un joueur mais sur le collectif pour relever le défi. « Je ne crois pas à un joueur mais au groupe. Si le groupe est costaud, on avance », a-t-il souligné. Valdo Candido a, par ailleurs, précisé qu'il a déjà donné la pré-liste de vingt- neuf Diables rouges à la Fédération congolaise de football avant de se montrer confiant. « Il y a des nouveaux noms dans cette liste et il y a aussi des joueurs qui étaient déjà avec moi qui n'y figurent pas pour des raisons indépendantes de ma propre volonté. On va avoir des nouveaux joueurs. Je suis fier de la pré-liste que j'ai donnée à la fédération », a-t-il déclaré.

Il n'a pas communiqué sur l'identité des nouveaux noms, se montrant toutefois rassurant quant à la présence de Thievy Bifouma lors de la double confrontation Congo-Eswatini..« Bifouma est le capitaine des Diables rouges. Il est sur la liste. Espérons que ça se passe comme il le souhaite. Nous espérons qu'il va être disponible pour ces deux rencontres importants pour nous et pour lui aussi. »

Ce qui est certain sur la première liste donnée à la Fécofoot, Merveil Ndockyt et Mavis Tchibota n'y figurent pas. Ces deux joueurs ont été sanctionnés par la Fécofoot pour avoir boycotter le stage de Thaïlande. « S'il y a des fautifs dans cette histoire, ce sont les joueurs mais pas moi. Ils étaient tous les deux convoqués mais ils n'ont pas respecté la procédure et après ils ont joué avec leur club. Je n'ai jamais coaché Tchibota mais Ndockyt je le connais très bien », a expliqué le sélectionneur des Diables rouges.

Le cas des deux joueurs a été même évoqué le 6 mars lors de la réunion entre le ministre des Sports et de l'Education physique avec les membres de la Fécofoot. Ces deux joueurs, a affirmé Hugues Ngouélondélé, l'ont appelé pour solliciter son arbitrage. Il a été retenu au terme de cette réunion que ces deux joueurs doivent présenter officiellement des excuses à la Fédération et au staff technique pour espérer réintégrer au plus vite l'équipe nationale.

« Il s'agit des dispositions règlementaires qui existent dans toutes les fédérations. Quand une fédération convoque un joueur, celui-ci doit avoir des raisons nécessaires et valables pour justifier son absence. Ces deux joueurs n'ont pas justifié leur absence lors du stage de l'équipe nationale en Thaïlande. Raison pour laquelle, ils n'étaient pas convoqués lors des deux derniers matches de l'équipe nationale. Pour cette fois-ci, il n'y a pas de problème qu'ils soient convoqués. Ils doivent présenter les excuses auprès des encadreurs techniques, après ils seront sélectionnables », a communiqué la Fécofoot par le biais de son premier vice-président Médard Moussodia.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.