Angola: Le pays soutient l'adhésion du Lesotho à la CJCA

Luanda — Les ambassadeurs de l'Angola et du Lesotho en Afrique du Sud, Filomena Delgado et Sekhonyana Bereng, ont discuté à Pretoria des étapes vers l'adhésion du Lesotho à la Conférence des juridictions constitutionnelles africaines (CJCA), actuellement présidée par l'Angola.

Selon un communiqué de presse de l'ambassade d'Angola en Afrique du Sud, la CJCA est un forum d'échange d'expériences de tribunaux africains ouverts à l'évolution de la démocratie et de l'Etat de droit, ainsi que des droits de l'homme et de la concertation.

Lors de la réunion, l'ambassadeur Sekhonyana Bereng s'est montré intéressé par le projet de la CJCA en tant que garant de la constitution et des libertés fondamentales et a promis de travailler le plus rapidement possible avec son Gouvernement pour l'adhésion du Lesotho.

La Conférence des juridictions constitutionnelles africaines a été fondée en 2010 à Kampala, en Ouganda, par l'Union africaine. L'Angola, en tant que président de l'institution, a le défi de réunir 54 membres de l'UA sur cette plateforme.

Jusqu'à présent, le Royaume du Lesotho et l'Érythrée n'ont pas encore rejoint l'organisation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.