Guinée: Deuil national après la mort de footballeurs dans un accident de la route

Leur équipe de football, l'Étoile de Guinée, se rendait à un match de championnat de deuxième division quand l'accident a eu lieu ce jeudi 5 mars. Des obsèques nationales étaient organisées ce lundi matin au stade du 28-Septembre pour les dix victimes.

C'est une longue procession qui s'est dirigée vers la grande mosquée Fayçal pour une dernière prière juste avant l'enterrement.

Peu avant, c'est lors d'une cérémonie pleine d'émotion que l'hommage a été rendu. Une foule impressionnante s'est déplacée. Des cris, des pleurs sont montés des tribunes du stade du 28-Septembre à l'annonce de chacun des dix noms et l'apparition les dix cercueils, chacun recouvert du drapeau guinéen. Huit joueurs sont donc décédés, plus le chauffeur et le médecin de l'équipe. À leurs pieds, leur portrait juvénile et souriant.

« Nous devons continuer à jouer en leur mémoire »

Une cérémonie en présence de la première dame, du Premier ministre, de plusieurs membres du gouvernement. Après une minute de silence dans une ambiance pesante, le président de la Feguifoot, Antonio Souaré, a pris la parole et pour fustiger notamment la conduite des chauffeurs, l'état des véhicules.

La parole est ensuite revenue aux parents des victimes qui disent s'en remettre à dieu. Le président du club a déroulé à son tour les jeunes carrières violemment écourtées. Une pensée également pour les seize autres blessés qui ont survécu à l'accident : « Nous devons continuer à jouer en leur mémoire », conclut le président du club Étoile de Guinée qui plus jamais ne brillera comme avant.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.