Cameroun: « En fin d'année, nous pourrons partir facilement de Yaoundé à Brazzaville»

Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des Travaux publics.

M. le ministre vous venez de passer quatre jours sur des chantiers du corridor Yaoundé-Brazzaville, dans les régions du Sud et de l'Est. Quel bilan faites-vous des travaux en cours ?

Je dois dire que le bilan est satisfaisant. Sur ce corridor, les travaux qui s'exécutent sur les cinq lots sont effectivement en cours. Ils ont bien repris entre Sangmelima et Bikoula et entre Bikoula et Djoum. Ils sont achevés entre Djoum et Mintom. Les tronçons Mintom-Lele et Lele-Ntam sont également en cours. Je suis d'autant plus satisfait que la mobilisation est effective du côté des entreprises. Il est fort à parier qu'en fin d'année, nous pourrons partir facilement de Yaoundé à Brazzaville sur une route bitumée. Ceci en respectant les normes d'une route sous régionale, donc d'un corridor.

Durant votre séjour, vous avez pris part à l'inauguration, par le président congolais, du dernier tronçon réalisé par la République du Congo pour relier le Cameroun...

Effectivement. Il s'agit-là d'un projet qui concrétise, mieux que toute autre considération, la volonté politique de deux grands Africains, M. Denis Sassou Nguesso et M. Paul Biya. Ça a été un honneur de participer pour le compte de notre pays à cette cérémonie. Nous sommes engagés à parachever les 322 km de ce projet qui se trouvent de notre côté, d'ici novembre 2020 pour faciliter le rapprochement des deux peuples, le vivre ensemble et la promotion de la solidarité africaine.

En début de visite, vous avez fait un arrêt sur le chantier de la route Mengong-Sangmelima. Quelle est l'importance de cette route qui de prime abord, n'est pas directement relié au Corridor ?

En réalité, cette route, une fois achevée, sera un prolongement de la route Ebolowa-AkomII-Kribi, s'ouvrant sur le Port en eaux profondes. La desserte de cette infrastructure sera ainsi plus assurée avec une seconde voie d'accès, mais aussi, les zones de productions agricoles et minières de la région du Sud seront désenclavées. Sur la jonction Mengong-Sangmelima, nous pouvons aussi nous féliciter des efforts de l'entreprise qui y est. C'est vrai que nous rencontrons des retards dans le paiement des décomptes. Quelques difficultés aussi dans la libération de l'assiette des travaux, mais ces difficultés ont été levées et des garanties ont été données à l'entreprises pour, à tout le moins, commencer avec le paiement des décomptes.

M. le ministre, dans la réalisation de ces chantiers, on a relevé, pour s'en féliciter, que des bénéfices ont été réalisés. A quoi cette enveloppe va-t-elle servir ?

C'est désormais une problématique de tous les jours qui nous interpelle. A la vérité, il faut réussir à faire plus de linéaires de routes avec le peu de ressources dont nous disposons. C'est pour cela qu'il faut optimiser l'utilisation des ressources, et cela revient à redimensionner nos chaussées. Nous avons pris récemment une directive d'orientation technique et méthodologique de la construction routière qui donne les spécifications techniques d'une route, qu'elle soit communale, régionale, nationale ou un corridor. Il faut réussir à amoindrir les mouvements de terre qui renchérisse le coût des travaux. Il faut réussir à arrêter une structure de chaussée qui réponde au trafic. Ainsi, entre Ndjoum et Mintom, nous avons pu réaliser une économie de 740 millions de F.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.