Cote d'Ivoire: Élection apaisée - Un trio d'artistes entame une marche d'Abidjan à Korhogo

Parcourir la distance Abidjan-Korhogo à pied en 25 jours, soit 569 kilomètres. C'est le défi qu'entend relever un trio d'artistes ivoiriens. Boklay, Paul Madys et Famian Jay'Rico veulent par cette démarche interpeller les Ivoiriens et plus spécifiquement les acteurs politiques à œuvrer pour des élections apaisées et préserver la paix.

Le coup d'envoi de ce périple pédestre a été donné dans la matinée du lundi 9 mars devant la préfecture d'Abidjan, au Plateau par Sindou Fofana, sous-directeur à la direction des Sports de masse et du genre. «Nous disons halte aux violences électorales. La Côte d'Ivoire est un havre de paix», a laissé entendre l'artiste Boklay.

Les marcheurs de la paix envisagent atteindre la ville de Yamoussoukro après six jours de marche. «Nous avons nourri cette idée tous les trois et avons fait le choix de se sacrifier pour la Côte d'Ivoire. Nous sommes prêts aussi bien moralement que physiquement pour aller au bout du défi», a assuré Paul Madys.

Si ce pari herculéen peut paraître extravagant pour certains esprits, le trio, lui, affiche sa détermination. «Nous sommes des fous. On est fou pour l'amour de la Côte d'Ivoire, fou pour la paix en Côte d'Ivoire. Et nous invitons tous les artistes à adopter cette folie», a indiqué Famian Jay'Rico.

Le trio envisage sensibiliser les populations à la paix à travers villes, villages et campements lors de leurs différentes escales. Ils devraient atteindre la ville de Korhogo au début du mois d'avril. Un concert de clôture avec la participation de nombreux artistes dans cette ville est annoncé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.